Vie quotidienne : 10 objets à jeter immédiatement pour protéger votre santé

Ils sont dans toutes les maisons et pour la plupart d’entre eux nous les utilisons quotidiennement, parfois même plusieurs fois par jour, sans y prêter attention. Pourtant, ces objets aussi classiques qu’une éponge à récurer ou un tube de mascara, devraient être beaucoup mieux surveillés. Pour certain la meilleure place serait même directement dans la poubelle, afin d’éviter le développement de germes et l’absorption de substances néfastes pour la santé.

jeter vieux mascara

Altérations, substances indésirables ou germes nocifs pour le corps

Par manque d’attention ou par méconnaissance, il peut arriver que nous utilisions certains produits de la mauvaise façon. En effet à la maison ils sont plusieurs à devoir être renouvelés très régulièrement quand il ne s’agit pas de les mettre directement à la poubelle sans plus jamais les utiliser en raison du risque potentiel qu’ils font courir à notre santé.

1. Le mascara ouvert depuis plus de trois mois

Bien que tout le monde ne les utilise pas, les produits de maquillage liquides tels que le mascara mais également le fond de teint ou encore le fard à paupière crème, ne devraient pas être utilisés au-delà de trois mois après leur date d’ouverture. Pour vous en souvenir plus facilement, il suffit de coller une petite gommette sur le fond ou sur le bouchon, et d’y noter la date d’ouverture.

Une fois passée cette échéance mieux vaut tout jeter à la poubelle afin d’éviter un développement trop important de germes. De la même façon, éviter de prêter ses produits de maquillage est une sage décision.

2. Un rouge à lèvres usagé

Le rouge à lèvres à plus forte raison s’il est utilisé tous les jours, est en contact régulier avec votre bouche et donc, avec toutes sortes de bactéries. Une fois le tube refermé celles-ci se développent et reviennent à votre bouche au moment de l’utilisation suivante.

On recommande ainsi de ne pas dépasser six mois d’utilisation pour ce type de cosmétique et même de l’éviter complètement pendant quelques jours en cas de coupure, d’irritation ou de bouton de fièvre.

3. La crème solaire de l’été dernier

Le principal problème avec la crème solaire, est qu’avec le temps elle ne protège plus votre peau des rayons UV. C’est en réalité à ça que sert la date limite d’utilisation qui se trouve sur le flacon, à vous signaler qu’il ne faut plus l’utiliser sous peine d’attraper de sérieux coups de soleil.

Donc, si la date de vos prochaines vacances ne correspond pas à la date limite de votre crème solaire, oubliez les petites économies et jetez-la. C’est préférable, surtout s’il s’agit d’un produit également utilisé pour la peau plus fragile des enfants.

4. Vérifiez vos boites en plastique

On les trouve dans tous les placards, empilées en attente d’être remplies des restes du repas ou d’un petit en-cas à emporter. Si le bisphénol A ce perturbateur endocrinien est aujourd’hui interdit, il y a de fortes chances pour que les boites en plastiques utilisées parfois depuis des années, en contiennent encore.

Pour le savoir il suffit de vérifier la présence du chiffre 7 ou des deux lettres « PC », sur le dessous du contenant. Si oui, il s’agit de polycarbonate lequel nécessite l’utilisation de bisphénol pour sa fabrication. Vous pouvez donc jeter ces boites et les remplacer par de nouvelles, estampillées « BPA Free », ou des bocaux en verre pour la conservation.

5. La planche à découper en plastique

La principale différence entre une planche à découper les aliments en plastique et une autre en bois, est que la seconde offre un matériau naturellement antimicrobien. Or il est presque impossible, à force d’utilisation, de nettoyer en profondeur une planche à découper. Préférez donc jeter vos modèles en plastique et rapidement les remplacer.

Notez toutefois que le vinaigre blanc est un excellent moyen de vous assurer le meilleur nettoyage possible partout dans la cuisine.

6. Les éponges pour la vaisselle

L’éponge Spontex avec son petit hérisson si mignon serait un véritable nid à microbes. Les éponges peu importe leur marque, seraient en effet à changer très régulièrement ou même à bannir de la cuisine. Elles pourraient être un des objets les plus couverts de germes de toute la maison, et ce même si elles sont utilisées avec à chaque fois, une bonne dose de liquide vaisselle.

7. Le désodorisant pour la maison

Ça peut paraître évident, mais il est important de se débarrasser des différents types de désodorisants présents à la maison de la cuisine au salon, en passant par les toilettes. Bien que les industriels aient annoncés le retrait progressif des phtalates, les agents chimiques contenus dans ces produits le plus souvent à vaporiser, sont encore très nombreux et potentiellement nocifs à la santé.

Préférez utiliser quelques gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur ou des petits sachets de lavande disséminés dans la maison.

8. Les boites de rangement pour les lentilles

Il est primordial d’apporter un soin tout particulier à vos équipements tels que lentilles bien entendu, mais boite à lentilles également. Non seulement celle-ci doit être très régulièrement nettoyée, séchée et désinfectée, mais en plus il est recommandé de la changer au maximum pour les trois mois.

Ces précautions éviteront de la même façon que pour le mascara, la prolifération de germes pouvant entraîner des infections.

9. Des chaussures de sport trop vieilles

C’est bien simple, au plus vous courez au plus il vous faudra acheter souvent des chaussures neuves. Pour un jogger qui s’entraîne sur 50 km chaque semaine cela représente une paire de basket par trimestre. En règle général, il est recommandé de ne pas dépasser 500 à 600 km par paire pour éviter les blessures.

Si c’est votre cas, autant partir à la recherche de bons plans tout de suite, ou prendre votre carte de fidélité dans une boutique d’articles de sport.

10. Enfin, utilisez le moins possible votre chaise

Plus facile à dire qu’à faire lorsque l’on exerce un métier sédentaire comme il en existe de plus en plus aujourd’hui, mais avec en moyenne sept heures par jours passées en position assise, les Français ne bougent pas assez.

Cette immobilité entraînerait des problèmes d’hypertension, de poids et pourrait même favoriser l’apparition de certains cancers. Si vous ne pouvez pas investir dans un bureau debout, sachez que le principe est simplement celui d’une table plus haute que la moyenne qu’il est possible de fabriquer soi-même.

Quoi qu’il en soit si la solution ne vous convient pas, bougez le plus possible, alternez les plages assises et les activités physiques et n’hésitez pas à vous dépenser dès que possible.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !