Moules à gâteaux en silicone : 60 millions de consommateurs alerte sur leurs dangers

Le magazine 60 millions de consommateurs, s’intéressant continuellement à tous les produits que nous utilisons au quotidien, a récemment testé une vaste gamme de moules à gâteaux. Ils ont découvert que les modèles en silicone, dans certaines circonstances, pouvaient dégager des substances dangereuses pour le corps humain. Si beaucoup les utilisent sans se poser trop de questions, la lecture de ces quelques informations pourrait bien changer leurs habitudes.

Certains moules en silicone pourraient être dangereux, selon 60 millions de consommateurs

Ces substances toxiques, dans les moules en silicone, qui migrent jusque dans les aliments !

L’année dernière, le magazine 60 millions de consommateurs a alerté ses lecteurs au sujet des dangers des couches pour bébé, mais aussi des lingettes désinfectantes, entre autres. Cette fois, le journal attire toute notre attention sur un autre objet très présent dans les maisons : le moule en silicone.

Concrètement, les journalistes ont testé 9 moules en silicone de marques différentes (Bake Me, Carrefour Home, De Buyer, Guy Degrenne, Ikea, Hema, Mastrad, Tefal et Zodio). Trois d’entre eux ont posé problème, parce qu’ils émettaient des substances nocives voire toxiques lors de la cuisson.

Ces composantes dégagées par les moules découlent de leur conception en silicone, et ont parfois été détectées dans des quantités non négligeables, toujours selon le journal 60 millions de consommateurs.

Dans les faits, le phénomène a été observé lorsque les moules en silicone étaient en contact avec des matières grasses à l’image de l’huile. Pour rappel, on peut théoriquement utiliser ce type de moule sans ajout de lipides : vous pouvez placer votre pâte à l’intérieur sans « beurrer » ou « huiler » la surface pour minimiser les risques.

Mais surtout, le magazine recommande aux consommateurs de vérifier, au moment de l’achat, que l’étiquette mentionne bien la présence d’un « certificat de conformité à l’aptitude au contact des aliments ».

60 millions de consommateurs a également testé 9 autres moules, cette fois en métal. Ici, on a détecté des migrations de substances controversées dans seulement deux cas, et elles ne proviennent pas d’un contact avec des lipides (sachant que quand on pâtisse avec ces moules, il est indispensable de les graisser avant d’y déposer la pâte, sinon le démoulage sera compliqué).

En revanche, avec les moules en métal, le danger devient important quand ils sont abîmés. Ils ont alors tendance à dégager des substances comme l’aluminium et le fer, qui peuvent s’infiltrer dans l’aliment et engendrer des problèmes de santé. Pour cette problématique précise, le magazine conseille tout simplement de ne jamais utiliser un moule rayé et d’éviter d’utiliser des ustensiles tranchants sur ces surfaces.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !