Dormir avec un ventilateur, bon ou mauvais pour la santé ?

Face à la canicule, les Français se posent des questions : bien qu’ils soient majoritairement réceptifs aux campagnes de sensibilisation suggérant de prendre soin des plus fragiles, de s’hydrater et d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes, ils demeurent parfois incapables de savoir s’ils agissent correctement pour rafraîchir leur corps. Par exemple, s’il nous aide à trouver le sommeil, le ventilateur est-il bon pour notre santé ? Son usage peut-il impliquer des risques ? « Canicule Info Service » répond à la question.

Est-il bon ou mauvais de dormir avec un ventilateur ?

Pas de contre-indication particulière, sauf pour certaines personnes

Parfois, dans les journaux, on peut lire qu’il est clairement dangereux de s’exposer toute la nuit à un ventilateur : mais avant de prendre toutes les informations au pied de la lettre, le magazine Sud-Ouest a préféré contacter des experts en la matière, à savoir Canicule Info Service.

Mis en place par le gouvernement, ce service est ouvert à tous et vous permet d’avoir des réponses à toutes vos questions, comme celle concernant le fait de boire chaud ou froid pour mieux s’hydrater, par exemple.

Sur la thématique du ventilateur la nuit, Canicule Info Service reste prudent : selon lui, aucune étude ne prouve que son usage pendant que l’on dort est nocif. Donc si vous vous sentez vraiment mieux et que vous gagnez en qualité de sommeil avec votre ventilateur, vous n’avez pas de raison de vous en priver.

Cependant, Canicule Info Service souhaite rajouter que les sujets souffrant de problèmes respiratoires (asthme) ou allergiques peuvent rencontrer des difficultés, car le ventilateur fait remonter à la surface de nombreux allergènes comme le pollen, les poils d’animaux ou encore la poussière.

De son côté, le journal LCI évoque le côté « asséchant » du ventilateur pour les voies ORL (yeux et gorge, principalement). On ne risque pas forcément de prendre froid, mais de se lever le matin avec un bon mal de tête et un nez encombré, ce qui ne sera pas forcément agréable… D’autres parlent du fait qu’un ventilateur empêche de transpirer et assèche la peau, ce qui peut engendrer des crampes.

Malgré tout, Canicule Info Service conserve un discours rassurant à ce sujet, signalant même que les allergiques qui entretiennent très bien leur logement peuvent dormir avec un ventilateur sans l’ombre d’une crise d’éternuements.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !