Crèmes solaires BIO pour enfant : moins efficaces, selon l’UFC-Que Choisir

Dans l’alimentaire aussi bien que dans l’univers des produits domestiques et des cosmétiques, le label bio a clairement le vent en poupe. Pour autant, d’après une récente publication de l’UFC-Que Choisir, il ne constitue pas forcément un gage de qualité, notamment en ce qui concerne les crèmes solaires pour enfants. Afin de mieux protéger leur peau, il serait préférable, selon l’association, de choisir d’autres formules sans connotation biologique.

Les crèmes solaires biologiques pour enfant, à éviter selon l’UFC-Que Choisir

Les crèmes solaires biologiques, les mauvaises élèves du classement UFC-Que Choisir

À l’approche de l’été, une enquête de l’UFC-Que Choisir relayée par Le Figaro va aider les parents à choisir les meilleurs produits pour protéger leurs enfants du soleil. On le sait, les plus jeunes méritent une couverture plus importante, car chaque coup de soleil peut augmenter le risque de contracter un cancer de la peau plus tard, une fois adulte.

L’association de consommateurs a étudié 20 crèmes solaires, dont quatre avec une composition biologique :

  • Alphanova
  • Bioregena
  • Eco Cosmetic
  • Acorelle

Ces quatre références sont toutes dans les 5 dernières places du classement final. Car bien qu’elles ne soient pas du tout dangereuses pour l’enfant grâce à leur formule naturelle, elles ne protègent pas suffisamment des UVA.

Plus concrètement, elles restent généralement utiles contre les UVB, ceux qui provoquent les coups de soleil que l’on voit et dont on souffre. Les UVA, quant à eux, ne génèrent pas d’inconfort dans l’immédiat. En revanche, ils contribuent autant que les UVB à la hausse des risques de cancer de la peau.

Selon Gaëlle Landry de l’UFC-Que Choisir, c’est l’absence de « filtres chimiques, qui sont les seuls réellement efficaces » qui réduit considérablement l’efficacité des crèmes solaires biologiques se contentant des filtres minéraux, capables uniquement de dévier la lumière mais pas de l’absorber.

L’association profite de cette enquête pour alerter les parents sur la présence de substances dangereuses dans certaines formules (des perturbateurs endocriniens et des allergènes, notamment). La meilleure crème solaire du classement est celle de Lidl, marque « Cien », avec 14,3/20, suivie de Vichy (14,2/20) et La Roche-Posay (14/20).

Enfin, l’article du Figaro s’achève sur un conseil très utile à la veille des vacances : il ne faut pas lésiner sur la quantité. Concrètement, on s’est aperçu que beaucoup d’utilisateurs appliquent la crème de manière trop superficielle pour bénéficier pleinement de ses effets. Comptez un ratio minimal de 2 mg par cm² de peau pour une protection optimale.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !