« Comme j’aime », le régime minceur condamné pour sa « semaine gratuite »

La société « Comme J’aime » vient d’être condamnée pour « pratique commerciale trompeuse » – notamment sur « semaine gratuite » de petits plats préparés minceur… La formule ne manque pas de charme, sauf qu’elle ne reflète pas la réalité ! Voilà pourquoi le tribunal de grande instance de Paris vient de dénoncer cette « atteinte portée à l’intérêt collectif des consommateurs »…

Le régime minceur « Comme J’aime » est condamné pour « pratique commerciale trompeuse »

Pas de « gratuité » dans l’offre « Comme J’aime »

La société « Comme J’aime » vend des repas minceur et propose « une semaine gratuite » dans sa formule commerciale, largement diffusée sur les écrans de télévision.

Mais cette formule choc devrait disparaître très prochainement de leurs arguments commerciaux puisque le tribunal de grande instance de Paris, vient de condamner la société pour « atteinte portée à l’intérêt collectif des consommateurs ».

L’entreprise Bernard Canetti dispose d’un mois pour retirer cette semaine gratuite et devra payer 10 000 € d’amende.

En effet, le tribunal a estimé que les clients ne bénéficiaient pas réellement de cette semaine de repas offerts. Une fois l’offre souscrite, ils payent effectivement la livraison d’un mois de colis de repas (à partir de 519 €). S’il n’est pas content des prestations, il peut arrêter et obtenir le remboursement intégral des sommes versées.

Selon la loi, il ne s’agit pas, ici, de « gratuité » : cette dernière implique qu’il n’y ait pas d’échange d’argent entre les deux parties – ce qui n’est pas le cas avec Comme J’aime. D’où la condamnation du tribunal…

Source : Le Figaro

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !