Vaccins, télévision et nouvelles courbes de croissance : Le carnet de santé remanié remis aux parents dès le 1er avril 2018

Délivré à la naissance le carnet de santé contient toutes les informations relatives à notre état de santé, les traitements suivis, les opérations subies… Ce document fait également office de calendrier vaccinal. C’est en partie pourquoi il est régulièrement consulté durant la petite enfance. À compter du 1er avril 2018, un carnet de santé nouvelle version sera délivré aux parents. Il reprendra la liste des 11 vaccins désormais obligatoires, présentera de nouvelles courbes de poids et délivrera un certain nombre de conseils utiles.

nouveau carnet sante

Un nouveau carnet de santé avec 11 vaccins obligatoires

Parfois en piteux état mais toujours précieusement conservé, le carnet de santé évolue en France au fil des nouvelles normes sanitaires. Une version remaniée et incluant les 11 vaccins désormais obligatoires succédera bientôt au modèle en circulation depuis 2006.

Mais ce n’est pas tout. Depuis un certain temps critiquées, les courbes de poids et de taille ont été revues et remplacées. Elles sont aujourd’hui différentes selon le sexe des enfants et ce, à tout âge. Également, le livret contient un certain nombre de recommandations destinées aux jeunes parents à propos notamment, de l’excès de télévision chez les jeunes et très jeunes enfants.

Avec sa couverture blanche, ce carnet de santé nouvelle génération est toujours gratuit. Généralement c’est la maternité qui le remet ou parfois le médecin de famille.

Pas de télé avant trois ans, et des conseils pour le quotidien

Loin de n’être qu’un calendrier, le carnet de santé fourmille de conseils à mettre en pratique au quotidien. On note par exemple qu’il est aujourd’hui déconseillé de placer un enfant de moins de 3 ans dans une pièce en présence d’une télévision allumée. Et ce même s’il n’y est pas attentif.

Également durant les six premiers mois, le lit de bébé pourra être placé dans la chambre de ses parents. Il s’agit ici de réduire les cas de mort subite du nourrisson.

De même, en cas difficulté avec bébé il est recommandé de ne pas rester seul(e) avec lui. Le coucher sur le dos dans son lit et faire appel à un proche ou à un professionnel est plus raisonnable que de céder à l’énervement. « Secouer un bébé peut le laisser handicapé à vie ».

Le nombre de produits d’entretien dans la maison pourra être réduit et remplacé par des produits plus naturels et à composant unique comme le vinaigre ou le savon noir. Enfin, les biberons en verre et sans BPA (bisphénol A) sont à privilégier tandis que la maison doit être aérée chaque jour même en hiver, pour le bien-être de tous.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !