Jeunes enfants : Explosion des troubles liés à l’exposition aux écrans

À l’age où ils sont encore en train de découvrir leur propre corps et ses différentes capacités, certains jeunes et très jeunes enfants sont déjà exposés et parfois surexposés aux écrans et aux nouvelles technologies. Smartphones, tablettes et écrans de télévision peuvent alors provoquer des troubles de la santé et de l’attention dont certains spécialistes jugent qu’ils sont en pleine explosion.

trouble enfant devant ecrans

Retards de développement, troubles de la relation, du langage et du comportement

Alors que les petits patients devraient passer l’essentiel de leur temps à dormir, bien manger et découvrir leur environnement immédiat, un nombre croissant de très jeunes enfants connaît déjà le maniement d’un smartphone ou possède une tablette indiquée comme étant adaptée à son age.

Selon le Dr Anne-Lise Ducanda dans les colonnes du Figaro, de tels enfants qui ne supportent plus de patienter chez le médecin ou à la maison sans avoir une tablette entre les mains et s’endorment au rythme de comptines animées et colorées, présenteraient de plus en plus de retards de développement, de troubles de la relation, du langage et du comportement. Appelés « enfant-écran », ces tous-petits très exposés seraient de plus en plus nombreux.

Totalement absorbés par les nouvelles technologies, ces enfants présentent des difficultés plus ou moins grandes à leur entrée en maternelle allant jusqu’à ne pas répondre à leur prénom et ne participer à aucune activité. De 35 enfants de maternelle petite et moyenne section signalés en Essonne en 2003, les chiffres sont passés à plus de 200 depuis un an et demi. Passant jusqu’à 6 heures par jour devant un écran, certains n’arriveraient même plus à « encastrer trois cubes ou tenir leur crayon ».

Mais le docteur Ducanda n’est pas la seule à faire ce constat. Après qu’elle ait posté une vidéo d’avertissement sur Youtube, de nombreux autres spécialistes l’ont contacté.

Pas d’écran avant trois ans

Certains s’alarment d’un problème de santé publique notamment en raison d’un développement important de troubles du langage chez les petits de 2 et 3 ans. Non seulement ces enfants manient les écrans avant de savoir parler, mais ils sont de plus indirectement exposés à l’addiction de leurs parents vis-à-vis du smartphone ou par exemple à une télévision allumée toute la journée à la maison.

Le docteur va alors jusqu’à pointer des comportements «ressemblent à des symptômes autistiques à tel point que l’on peut les confondre», mais qui disparaissent une fois les enfants éloignés des écrans pendant quelques semaines.

Enfin, alors qu’aucune étude n’est venue prouver l’intérêt des tablettes pour enfants, plusieurs autres démontrent au contraire leurs effets néfastes sur le sommeil, les apprentissages, l’alimentation et la concentration.

Ainsi alors que les parents sont nombreux à vanter les mérites d’apprentissage de ces outils pour les couleurs, l’anglais ou encore pour que leurs enfants aient un temps d’avance sur l’utilisation des outils numérique dans leurs vies d’adultes, il est plus qu’urgent de prendre d’infinies précautions dès aujourd’hui en limitant le temps d’exposition aux écrans au maximum pour les enfants et en les évitant complètement jusqu’à l’age de trois ans.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !