Crèmes solaires enfants : 5 marques déconseillées pour manque de protection

Avec l’été et la météo plutôt maussade du printemps passé, nul doute que nous devrions être nombreux à chercher un coin de sable sur la plage dans les prochaines semaines. Afin d’éviter les coups de soleil et spécialement sur la peau fragile des enfants, crèmes solaires et chapeaux seront de mise.

Pourtant, selon l’étude menée en laboratoire par l’UFC-Que Choisir, un certain nombre de produits destinés aux plus jeunes n’offriraient pas de protection complète en dépit des inscriptions sur leurs flacons. L’association a même déposé une plainte contre 5 fabricants.

protection solaire enfant

Sur 17 produits solaires, 5 n’offrent pas la pleine protection

Avec l’arrivé de l’été et des grandes chaleurs, l’UFC-Que Choisir s’est donc procuré 17 des marques les plus utilisées de crèmes solaires pour enfants indice 50 et 50+ afin de les soumettre à différents tests scientifiques menés autour de leur qualité, de leur composition mais aussi de leur étiquetage.

Le résultat est assez effrayant puisque si tous les produits protègent effectivement contre les UVB, 5 d’entre eux n’offrent pas de garantie suffisante contre les UVA, ces rayons solaires qui n’occasionnent pas de coups de soleil, mais sont tout aussi responsables de l’apparition de cancers et de mélanomes que les UVB pourtant stoppés plus en surface sur la peau.

L’UFC-Que Choisir pointe du doigt ces cinq marques, dont certaines très connues, et déconseille fortement de se les procurer.

Des étiquettes parfois mensongères

L’étude relève également les mentions inadaptées voir mensongères indiquées sur les tubes des marques incriminées.

En effet les phrases « Haute Protection » ou « Très Haute Protection » couplées à un indice très élevé de 50 ou 50+ ainsi qu’au logo « UVA » ne font que tromper le consommateur qui pense alors être entièrement protégé contre les rayons du soleil.

L’association en profite également pour dénoncer les marques bio. Celles-ci afficheraient dans leur composition des filtres UV aussi néfastes que les autres produits tout en se prévalant d’un non impact sur l’environnement.

Les cinq crèmes solaires pour enfants concernées par une plainte pour « pratique commerciale trompeuse et tromperie » et pour lesquelles l’association demande un retrait immédiat des rayons sont :

  • Lait solaire spécial enfant 50+ de Clarins
  • Photoderm kid 50+ de Bioderma
  • Lait solaire kids 50+ « bio » de Biosolis
  • Crème solaire enfant 50+ « bio » d’Alga Maris
  • Spray hydratant kids « bio » 50 de Lovéa

Comment bien protéger les enfants du soleil ?

Les conclusions de cette enquête recommandent donc de ne pas nécessairement se fier ni aux grandes marques, ni aux mentions et autres logos qui se trouvent sur l’emballage.

Elles rappellent également que le meilleur moyen de protéger les enfants des agressions du soleil reste de ne pas les exposer, de préférer les lieux ombragés et les heures les moins chaudes de la journée et dans la mesure du possible de leur faire porter tee-shirt et chapeau.

Les crèmes solaires quant à elles sont à utiliser sur le reste du corps, et à appliquer généreusement à intervalles réguliers de deux heures pour être efficaces.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !