Composition des cosmétiques : Une application pour tout savoir en scannant le code barre

De plus en plus d’ingrédients indésirables se cachent dans les cosmétiques qui remplissent nos salles de bain. Substances irritantes ou perturbateurs endocriniens, il vaut mieux les éviter à plus forte raison dans les produits du quotidien. Pourtant ils sont difficiles à débusquer. Leurs noms sont compliqués à retenir. Pour nous aider, l’application pour smartphone « QuelCosmetic » les a tous répertorié. Pour les voir apparaître, il suffit de scanner le code barre du produit de votre choix.

ingredients indesirables dans cosmetiques

Une application gratuite pour révéler les ingrédients indésirables

Parce que les substances irritantes ou nocives pour la santé sont partout, l’UFC-Que Choisir vient officiellement de lancer l’application gratuite « QuelCosmetic ». Disponible sur Android et Apple, entièrement participative et financée par les dons des consommateurs, celle-ci permet de repérer instantanément les composants indésirables présents dans tel ou tel produit.

À sa mise en téléchargement elle recense déjà plus de 6 000 références dont il suffit de scanner le code-barre pour obtenir le détail de la composition. L’application évalue ensuite le niveau de dangerosité selon un profil défini, femme enceinte/bébé, enfant/adolescent ou adulte.

Si toutefois un article n’était pas encore présent dans la base de données, le client est invité à le signaler facilement afin qu’il y soit incorporé. Il lui sera d’ailleurs possible s’il le souhaite, de recevoir directement son compte-rendu d’analyse par courrier.

Près de 50% des articles cosmétiques concernés

Malgré des noms compliqués qui n’inspirent pas toujours confiance, il est difficile d’imaginer à quel point les composants indésirables sont présents dans les produits d’hygiène et de soin que nous utilisons.

Pour l’exemple 46% des produits signalés contiennent un ou plusieurs ingrédients indésirables. Les perturbateurs endocriniens se retrouvent dans 55% des articles de maquillage, les allergènes dans 42% des produits pour les cheveux et les substances irritantes dans 72 % des dentifrices.

Les produits d’hygiène pour les bébés, sont quant à eux concernés à hauteur de 28%.

Malheureusement même les grandes marques sont concernées. Pour ne citer que ces trois-là, 66% des produits pour les cheveux signés L’Oréal et 56% des articles visage et/ou corps de la marque Nivéa, sont concernés par une ou plusieurs substances indésirables. Il en va de même pour 90% des déodorants Sanex !

Finalement seuls les produits estampillés bio s’en tirent plutôt bien. À noter toutefois que les huiles essentielles qu’ils contiennent souvent peuvent présenter des risques d’allergies selon leur utilisation.

Une liste de produits de confiance

Pour faciliter la tache des consommateurs pendant qu’ils font leurs courses, l’application délivre également une liste de produits positifs. Ces derniers, sans être forcément plus chers sont même souvent estampillés des marques distributeurs. Chez Lidl et Auchan notamment, 86 et 82% des références corps et visage ne sont pas concernées par les substances à risques.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !