Lingettes : Des risques pour la santé et l’environnement à les utiliser trop souvent ?

Qui n’a jamais utilisé de lingettes ? Pour nettoyer les mains des enfants, pour le change des nourrissons ou encore pour le démaquillage, elles se trouvent au rayon hygiène des supermarchés. Les lingettes s’utilisent aussi pour désinfecter toutes les surfaces de la maison, pour faire briller les plastiques des voitures ou encore pour décrasser les sols et les vitres. Mais malgré cette prolifération, connaissons-nous vraiment leurs effets sur notre santé et celle des enfants ? Leur impact sur la nature et l’environnement ?

dangers lingettes

34 kg de lingettes et tissus sanitaires par an et par personne en France

On peut dire que le marché des lingettes est plutôt porteur. Il s’en vend sur une année en grandes surfaces, pas moins de 60 millions de paquets au rayon entretien et 100 millions au rayon hygiène pour un chiffre d’affaire de 320 millions d’euros. Les Français sont en effet les plus gros utilisateurs européens de ce type de produits.

Il faut dire que la lingette remplace tout. Elle prend facilement la place de l’éponge dans la cuisine, du chiffon dans la voiture et même du coton dans la salle de bain. Pourtant, si nous sommes nombreux à lui faire confiance avons-nous vraiment raison ?

Les lingettes sont-elles sans danger pour la santé ?

Il suffit de jeter un œil à la composition des lingettes pour comprendre que certains de leurs composants ne devraient pas entrer en contact avec la peau. Encore moins celle des bébés. Methylparaben, PEG-100 stearate, allergènes et autres perturbateurs endocriniens s’y retrouvent en effet trop souvent, à l’instar d’autres produits d’hygiène pour enfant qu’il est conseillé d’éviter au quotidien.

Ces substances sont avérées toxiques pour la santé. Elles le sont encore plus pour celle des plus jeunes, en pleine croissance.

L’impact sur l’environnement

Sur une année chaque Français jette en moyenne 34 kg de lingettes et de papiers sanitaires. Ceux qui se retrouvent à la poubelle seront incinérés avec les autres déchets. Mais que deviennent les lingettes jetées dans les toilettes ?

Malgré les mentions « biodégradables » ou « jetables dans les WC », elles s’accumulent dans les canalisations et les stations d’épuration. Le temps nécessaire à leur détérioration est en effet trop long pour que la transformation soit complète.

Quelles alternatives ?

Vous l’aurez compris, mieux vaut limiter l’utilisation des lingettes aux moments où vous n’avez pas d’autres choix et les jeter à la poubelle, plutôt qu’aux toilettes. Pour les bébés et les enfants notamment, il existe des alternatives pratiques, au moins pour la maison.

Les lingettes réutilisables en coton bio, ou en microfibres font parfaitement l’affaire. Associées à un savon doux pour les mains et le visage ou à un lait bio pour le siège, elles se lavent et se relavent des centaines de fois. Cette longévité les rend d’ailleurs jusqu’à 15 fois moins chères que les lingettes jetables.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !