Médicaments en vente libre : Des prix en forte augmentation sur un an

Les Français sont nombreux à avoir pour habitude de se rendre directement à la pharmacie sans passer par la case généraliste en cas de rhume, d’état grippal ou pour acheter de quoi soulager une petite douleur passagère. Or, les prix des médicaments vendus sans ordonnance sont libres. Ainsi outre leur augmentation de près de 5% sur l’année écoulée, le passage en caisse peut se révéler plus ou moins onéreux selon la pharmacie choisie.

hausse prix medicaments vente libre

Les prix des remèdes sans ordonnance en hausse de 4,3%

C’est le résultat du grand Observatoire des prix des médicaments publié cette semaine par Familles Rurales. À travers l’étude des étiquettes appliquées aux médicaments en vente libre dans 83 pharmacies réparties sur 45 départements de France, l’association est parvenue à deux constats clairs.

Premièrement, le prix moyen des médicaments vendus sans ordonnance s’est élevé de 4,3% dans l’hexagone sur l’année écoulée.

Ensuite, les différences de prix peuvent être particulièrement importantes entre deux pharmacies, jusqu’à 3 ou 4 fois plus cher pour une même référence.

Le médicament affichant la plus forte progression est l’Activir (contre l’herpès) avec +9,6%. De même, le coût du remède Dacryum (gouttes oculaires) varie de 1,95€ à 8,50€. Famille Rurale relève également pour une boite de Nicopass (sevrage tabagique) des étiquettes à 34,10€ chez les uns, contre 13,90€ chez les autres.

Imodium et Strepsils sont les deux seuls produits dont le prix est en baisse avec -2,20% et -1%.

Des prix fixés librement par les pharmaciens

La principale raison à ces différences, reste que les pharmaciens peuvent fixer librement le prix des médicaments sans ordonnance. Ainsi, selon les mêmes critères que pour toute autre entreprise, ils ajustent les prix des produits qu’ils commercialisent et ce, même si cela impact le portefeuille de leurs clients.

De même, l’étiquetage en rayon n’est pas toujours parfait et les mauvaises surprises régulières au moment de régler la note. Ainsi pour quelques médicaments destinés à soigner un rhume, dont certains sont d’ailleurs à éviter, la facture peut énormément varier selon l’adresse de l’officine.

Enfin, même si les pharmacies en ligne sont réputées pour être moins chères que leurs homologues ayant pignon sur rue, les 24% de rabais moyen qu’elles consentent sont en général presque totalement absorbés par les frais de port à régler qui s’élèvent, et là encore c’est une moyenne, à 5,92€.

Il ne serait pas non plus question de chercher la solution auprès des grandes surfaces, lesquelles restent légèrement plus chères que les pharmacies.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !