Troubles digestifs : Attention aux médicaments les lendemains de fête

Au lendemain des fêtes de Noël et à la veille du réveillon de la nouvelle année votre ventre a peut-être tendance à être ballonné, douloureux et à ne plus vouloir avaler grand chose. En cause les excès de nourriture et parfois d’alcool que les longs repas occasionnent. Alors que l’automédication est une habitude proprement française, attention, certains médicaments sont à proscrire. En cas de troubles digestifs, préférez ajuster votre alimentation.

troubles digestifs attentions à certains medicaments

Éviter l’automédication en cas de troubles digestifs

Vous avez trop mangé, un peu trop bu, les repas repas ont été trop longs ou encore les aliments trop originaux et inhabituels, quoi qu’il en soit votre corps et spécialement votre estomac n’ont pas appréciés les derniers repas de fêtes et ils vous le font savoir.

Ballonnements, diarrhées ou constipation, nos armoires à pharmacie regorgent de toutes sortes de remèdes vendus sans ordonnance et pourtant pas toujours adaptés, voire même potentiellement dangereux.

De longues listes d’effets indésirables

Une enquête menée par le magazine 60 Millions de Consommateurs révèle que sur 30 produits proposés en libre service plusieurs ne devraient pas se trouver dans l’armoire de la salle de bain. En cause, une liste d’effets indésirables bien trop longue pour un bénéfice pas toujours évident sur la santé.

Selon les résultats, les personnes atteintes de fortes diarrhées ne devraient pas consommer d’Ercéfuryl 200 mg en gélules.

D’un autre coté, les sujets constipés devraient éviter les tisanes Boldoflorine, les comprimés Contalax, les Dragées Fuca, les Dragées végétales Rex, les comprimés Fructines, les tisanes Herbesan, les comprimés Jamylène et les tisane Mediflor n° 7 qui pourraient leur causer plus d’irritations, de dérangements et de douleurs abdominales que d’effets positifs.

Les bénéfices de l’alimentation

Avant de prendre un médicament quel qu’il soit, il est plutôt conseillé de tenter de rééquilibrer son alimentation. Par exemple les personnes ballonnées qu’il s’agisse d’un inconfort occasionnel ou permanent, pourront supprimer de leur alimentation les fibres insolubles comme les céréales complètes, le lait et les produits laitiers, ou encore les boissons alcoolisées et la caféine.

Les cas de constipation devront privilégier les légumes verts, les fruits frais et secs, la compote de rhubarbe ou de pruneaux, les céréales et ne pas consommer de chocolat, de carottes ou encore de riz. Les recommandations seront l’exacte inverse en cas de diarrhées.

Quoi qu’il en soit il sera important de boire beaucoup d’eau à la fois pour faciliter le transit, mais aussi pour favoriser le confort intestinal et éviter la déshydratation.

Bien entendu si les symptômes devaient d’aggraver ou durer plus de quelques jours, n’hésitez pas à consulter rapidement un médecin.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !