Livret d’épargne : Attention aux fausses propositions

Alors que le taux du Livret A notamment n’a jamais été aussi bas, les arnaques aux livrets d’épargne elles, se multiplient. De nombreux clients en effet se voient proposer en tant qu’alternatives de fausses offres bancaires à des taux avoisinant les 5% à 8%. Démarchés par téléphone mais aussi par email, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a choisi de mettre en garde les Français à travers la mise en place d’un site internet et la publication d’un communiqué.

Attention aux faux livrets d'epargne que l'on vous propose

Un rendement trop élevé pour être vrai

Si le gouvernement s’est un moment posé la question de savoir si le taux de rendement du Livret A devait être abaissé à 0.5%, ce n’est pour le moment pas encore le cas. Pourtant avec un taux placé à 0.75% le placement préféré des Français est à son plus bas niveau.

De fait, certaines personnes malintentionnées n’ont pas hésité à s’engouffrer dans la brèche en proposant de faux livrets d’épargne affichant des taux jusqu’à 8% aux consommateurs en quête de placements plus lucratifs.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), appelle donc les clients à la plus grande prudence vis à vis de propositions qui pourraient leur être faites à la fois par téléphone mais aussi par courriel. En effet, comme souvent dans ces cas là, la démarche est irréversible ou presque.

Après avoir donné son accord, la victime effectue un premier versement par virement bancaire sur ce qu’elle croit être son nouveau livret. Or, une fois l’argent versé il devient impossible de contacter la personne à l’origine de la proposition et bien entendu aucun intérêt n’est jamais versé non plus.

Prenez garde donc aux propositions trop alléchantes. En cas de soupçons un serveur téléphonique baptisé « Info escroquerie » est à votre disposition pour le coût d’un appel local en composant le 0811 02 02 17. Vous pouvez également signaler toute tentative d’approche frauduleuse en vous connectant sur la plateforme internet-signalement.gouv.fr.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !