Hauts-de-France : une clé USB dans votre boîte aux lettres ? Attention, il s’agit peut-être d’une arnaque

Cette semaine, la gendarmerie du Nord appelle ses résidents à rester prudents s’ils reçoivent une clé USB dans leur boîte aux lettres. En effet, une arnaque circule dans la région. Les personnes qui branchent cette fameuse clé frauduleuse trouvée au beau milieu de leur courrier introduisent des virus dans leur propre ordinateur. Les conséquences ? Dans certains cas, les programmes informatiques cherchent à voler des données personnelles… Sinon, ils sont simplement conçus pour endommager les machines.

Attention aux clés USB que l’on trouve dans la boîte aux lettres, c’est une arnaque

Des clés USB frauduleuses à détruire de toute urgence !

Sur les réseaux sociaux, les gendarmes du Nord conseillent tout simplement à ceux qui auraient reçu une clé USB dont ils ignorent la provenance de la « détruire ». D’après les informations rapportées par le journal Le Figaro, il ne faut surtout pas tenter de découvrir ce que le support contient.

La clé USB incriminée, que plusieurs habitants ont déjà reçue chez eux, contamine l’ordinateur dès lors qu’elle y est connectée. Les personnes à l’origine de ce mauvais coup peuvent accéder à vos données confidentielles, sachant que les virus informatiques sont aussi susceptibles d’endommager plus ou moins gravement le matériel.

Il y a deux ans, la gendarmerie avait déjà dû sensibiliser la population à cette même pratique, qui n’a donc rien de nouveau… Mais qui continue malgré tout de faire des victimes. Les premiers signalements connus datent même de 2016, quand plusieurs plaintes d’utilisateurs ayant branché des clés USB frauduleuses avaient été déposées en Australie, dans une commune proche de Melbourne.

D’une manière générale, au même titre qu’il ne faut pas ouvrir un e-mail dont on ne connaît pas l’expéditeur, l’usage de clés USB et autres cartes SD qui apparaissent sans raison dans la boîte aux lettres n’est pas sans risque. Ne vous laissez pas tenter par la curiosité, et évitez à tout prix de tomber dans ce piège.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !