Phishing : De faux mails vous proposent de renouveler votre carte vitale

Comme c’est malheureusement de plus en plus souvent le cas, une tentative de phishing est actuellement en cours du côté du site service-public.fr. L’administration signale en effet que des courriels utilisant son en-tête parviendraient actuellement aux internautes. Ceux-ci auraient pour objet un formulaire à télécharger puis à remplir afin d’obtenir une nouvelle carte vitale « V3 ».

faux mail carte vitale

Un mail frauduleux pour obtenir une carte vitale qui n’existe pas

Vous avez reçu récemment un courriel vous demandant de remplir un formulaire détaillé afin de recevoir sous 24 heures votre nouvelle carte vitale « V3 » ? Surtout n’y répondez pas, bien qu’il semble tout à fait vrai il s’agit en réalité d’une tentative de fraude.

Avec le temps les malfrats se font de plus en précis et affinent leurs méthodes. Il est en effet parfois difficile de distinguer un faux mail d’un vrai. Pourtant, les services administratifs français mettent actuellement en garde les internautes.

Si les mails qui leur parviennent utilisent l’en-tête du site service-public.fr, en aucun cas l’administration ne requiert le transfert de données personnelles qu’il s’agisse de révéler des coordonnées bancaires ou de procéder à un versement d’argent. De la même façon, aucun remboursement de soins ou d’un autre ordre n’est adressé par mail.

Enfin, la carte vitale « V3 » n’existe pas. Seules la carte vitale classique ainsi que la carte vitale avec photo sont actuellement en circulation.

Comment réagir ?

Dans la mesure où de nombreuses administrations comme les impôts, la Sécurité Sociale ou encore la Banque de France, sont ciblées par les fraudeurs, il est important de se renseigner à propos de la conduite à tenir en pareil cas.

Si vous pensez avoir été la cible d’une tentative de récupération frauduleuse de vos données, sachez que le portail officiel internet-signalement.gouv.fr, vous permet de la signaler.

Il est également possible d’utiliser le 33700 en cas d’appel ou de SMS indésirables.

Quoi qu’il en soit, au moindre doute concernant l’origine d’un appel, d’un message ou d’un mail, il est préférable de ne pas y répondre même de les supprimer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !