Isolation à 1 € : de plus en plus d’arnaques constatées

Dans le domaine de la rénovation énergétique, on ne compte plus les plaintes des consommateurs arnaqués par les fameuses offres d’isolation à 1 €. Reposant sur des dispositifs qui sont effectivement accessibles sous certaines conditions, le processus est repris par des entreprises peu scrupuleuses qui se font passer pour des organismes officiels. Les commerciaux n’hésitent pas à utiliser des arguments mensongers et à vous appeler plusieurs dizaines de fois pour vous faire craquer : n’acceptez rien si vous n’avez pas la certitude d’avoir face à vous un interlocuteur sérieux.

Les arnaques autour de l’isolation à 1 € continuent !

Nos conseils pour éviter l’arnaque à l’isolation à 1 €

Alors même que certains craignent à tort l’arnaque au paiement sans contact, nous tenons à rappeler que d’autres pratiques frauduleuses méritent toute votre attention, parce qu’elles se répandent véritablement vite et peuvent vous coûter très cher.

Dans un communiqué publié au tout début du mois d’août, la DGCCRF confirme avoir dû traiter un nombre croissant de plaintes de particuliers arnaqués, qui croyaient avoir été appelés par des organismes officiels pour isoler leur maison pour un prix de revient de 1 €, grâce à des aides gouvernementales.

Selon les informations de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, les entreprises en question renouvellent leurs appels parfois plusieurs dizaines de fois par jour et usent d’arguments basés sur la peur : ils vous parlent d’une taxation carbone et de pénalités si vous ne faites pas les réhabilitations, par exemple. Rassurez-vous : actuellement, l’État ne fait rien payer aux personnes qui ne rénovent pas leur maison, même si celle-ci fait partie des bâtiments dits « énergivores ».

Il n’est pas rare, pour les personnes arnaquées, de voir arriver les artisans dans les jours qui suivent l’appel. Les entreprises procèdent le plus vite possible pour toucher l’argent, parce qu’elles savent parfaitement qu’elles agissent hors du cadre légal.

Pour rappel, plusieurs indices peuvent vous aider à identifier une arnaque lors d’un démarchage :

  • Le contrat que vous signez ne contient pas de bordereau de rétractation (alors que vous bénéficiez d’un délai légal de 14 jours, que le démarchage soit physique ou téléphonique)
  • On vous demande de payer très rapidement un acompte, voire la totalité du solde
  • L’entreprise en question n’a aucune qualification professionnelle précise
  • L’usage de menaces comme celles sur les taxations et pénalités
  • Le sentiment d’urgence : on vous encourage à signer rapidement
  • Le commercial vous assure qu’il vous appelle au nom d’un organisme comme l’ADEME (l’ADEME ne mandate aucun artisan !)

Pour les personnes qui ont déjà subi les dommages de ces pratiques frauduleuses, il faut souvent refaire de véritables travaux d’isolation, à leurs frais. Car après coup, les particuliers s’aperçoivent que le travail a été complètement bâclé, que l’installation n’est pas conforme et qu’elle peut même représenter des risques.

On avait déjà lancé l’alerte sur une recrudescence des démarchages téléphoniques abusifs fin juillet 2019, mais il faut continuer à faire tourner l’information sur le web, car la population semble encore trop mal informée à ce sujet !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !