Généralisation du tiers payant : Le dispositif pourrait être modifié

C’était à l’époque la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine à qui était revenue la charge de défendre la généralisation du tiers payant auprès des professionnels du secteur. Longtemps décriée, la réforme avait toutefois fini par entrer progressivement en vigueur sans les convaincre pour autant. D’ailleurs, selon les récentes déclarations du premier ministre Edouard Philippe, le gouvernement pourrait prochainement procéder à sa réévaluation.

tiers payant generalise

Évaluation prochaine du tiers payant généralisé

Alors que le premier ministre s’avouait au moment du lancement de la réforme plutôt « dubitatif » quand à la généralisation du tiers payant qui selon lui irait dans le sens d’une « dématérialisation du coût de la santé », il n’est pas exclu que le gouvernement procède prochainement à quelques ajustements. En effet, une évaluation du système devrait prochainement débuter. Le chef du gouvernement précise toutefois dans les colonnes du Parisien, être « attaché à la simplicité du dispositif ».

De son côté, le président de la République Emmanuel Macron avait déclaré lors de sa campagne électorale être plutôt favorable à un système d’avance de frais « généralisable » et non généralisé, c’est à dire optionnel et non obligatoire pour les médecins.

Pour le moment, la généralisation du tiers payant n’est obligatoire que pour les patients pris en charge à 100% par la Sécurité Sociale, soit notamment les personnes souffrant d’affections de longue durée et les femmes enceintes.

Cependant, à compter du 1er décembre prochain, les médecins seront dans l’obligation de l’appliquer lors de chacune de leurs consultations qu’elle qu’en soit l’origine.

Pourtant, bien que les syndicats de médecins libéraux aient longuement fait connaître leur mécontentement et par ailleurs obtenu le passage du prix de la consultation à 25€ au lieu de 23€, aucune sanction n’est prévue à l’encontre de ceux qui feront le choix de ne pas appliquer la généralisation du tiers payant et on ne doute pas qu’ils puissent être nombreux, spécialement si le nouveau gouvernement montre des signes de réflexion.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !