Rougeole : Les Français appelés à se faire vacciner massivement

Depuis le mois de novembre 2017, les autorités sanitaires françaises ont dénombré près de 400 cas déclarés de rougeole. Si le pire a, dans la majorité des cas pu être évité, une jeune femme non vaccinée a perdu la vie malgré son admission au CHU de Poitiers. C’est pourquoi dès ce matin la ministre de la Santé Agnès Buzyn a demandé aux Français qui ne sont pas immunisés de veiller à se faire vacciner le plus rapidement possible afin de mettre fin à l’épidémie qui sévit dans le pays, principalement dans l’ouest.

campagne vaccination

Une épidémie de rougeole en cours

Ce matin sur les ondes de France Inter la ministre de la santé a recommandé « à toutes les personnes qui ne sont pas vaccinées contre la rougeole, ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants, de faire un rattrapage ». Cette réaction fait suite au décès d’une jeune femme admise quelques temps plus tôt au centre hospitalier de Poitiers.

En marge de cette annonce tragique, Agnès Buzyn a également révélé que pas moins de 386 autres cas avérés de rougeole ont été comptabilisés en France depuis le mois de novembre 2017. Tous sont survenus sur des personnes non vaccinées ou n’ayant reçu qu’une dose quand deux sont désormais obligatoires.

Chez les nourrissons notamment les conséquences de la maladie peuvent être particulièrement graves avec des complications respiratoires et neurologiques.

Selon les données transmises par la ministre « Dans une épidémie de rougeole, il y aura un décès sur 3 000 cas, une encéphalite avec séquelles pour 1 500 cas, et des pneumopathies beaucoup plus fréquentes. » 

Une couverture vaccinale trop peu importante

En France depuis quelques année, des épidémies de rougeole ressurgissent régulièrement ça et là selon les territoires.

Tandis que l’Organisation mondiale de la santé recommande une couverture vaccinale de 95 % au moins afin d’enrayer une épidémie, les départements de l’hexagone oscillent entre 70,8 % et 81 %. Des chiffres « totalement insuffisants » selon la ministre.

Depuis le 1er janvier 2018, la rougeole fait partie des onze vaccins obligatoires pour tous les nouveaux-nés.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !