Prenez garde aux tentatives d’arnaques aux impôts par téléphone

Alors que nous sommes nombreux à nous être acquittés récemment de la taxe d’habitation assortie de la redevance audiovisuelle, les services des impôts mettent actuellement en garde les contribuables face au développement d’une nouvelle arnaque. Pour la mettre en place les malfaiteurs utilisent notamment le téléphone, qu’ils décrochent afin de vous faire croire au remboursement d’un trop versé.

une arnaque se developpe celle des impots par telephone

Des tentatives de phishing vocal en grand nombre

Les malfrats ne cesseront sans doute pas de sitôt leurs tentatives pour profiter de la crédulité des autres. Pour preuve, la nouvelle arnaque dénoncée actuellement par les services des impôts et plus particulièrement la Direction général des finances publiques.

C’est par le compte officiel de la dgfip sur Twitter qu’est arrivée la nouvelle cette semaine, des tentatives de phishing vocal seraient actuellement en cours. Si vous recevez un appel provenant du numéro 01 44 97 26 36 il est conseillé de ne pas répondre ou tout au moins de ne pas donner suite aux questions et demandes qui pourraient vous être formulées par ce biais.

Des malfaiteurs se font en effet passer pour des agents des impôts chargés de vous annoncer le remboursement d’un trop versé lors de vos précédents paiements au Trésor Public. Pour mettre en place la procédure, ces derniers ont besoin de plusieurs renseignements d’ordre privés tels que vos numéros de carte bancaire ou de compte courant afin d’effectuer un virement qui, vous l’aurez compris ne viendra jamais.

Une nouvelle fois notez bien que les services des impôts ne vous demanderont jamais de confirmer ou de modifier vos coordonnées bancaires par téléphone, ni même par mail ou par internet.

Si vous avez déjà été contacté par ce numéro de téléphone, le gouvernement vous invite à le signaler en passant un appel au 0 805 805 817 ou en vous connectant à la plateforme réservée à cet effet internet-signalement.gouv.fr.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !