Crédits entre particuliers : Attention aux fréquentes arnaques

Ce n’est pas parce que les taux de crédits immobiliers sont en baisse que les crédits entre particuliers ont de beaux jours devant eux. Si tel est actuellement le cas dans les banques, les arnaques qui accompagnent ce nouveau type de prêt devraient plutôt pousser les Français à éviter d’y avoir recours. En effet l’an dernier près de 10 000 personnes auraient ainsi été victimes de fausses propositions de crédits établies entre particuliers.

arnaques aux credits entre particuliers

Des milliers d’euros perdus pour les particuliers abusés

L’escroquerie se déroule toujours à peu près de la même façon. La victime reçoit un courriel lui vantant la possibilité d’établir un crédit à taux intéressant mais surtout hors de tout circuit bancaire, c’est à dire de particulier à particulier.

Si ce type de prêt existe bel et bien et peut parfois tomber à pic lorsque les banques ne souhaitent pas vous faire confiance, il est important de toujours se méfier quand il est question d’argent tant les fraudes sont nombreuses sur internet et ailleurs.

C’est d’ailleurs le cas des quelques 250 plaintes enregistrées l’année dernière par l’Association française des usagers des banques (Afub).

Chacune des personnes concernées à reçu un mail ventant les mérites d’un type de crédit issu d’une économie solidaire et responsable lequel nécessitait afin d’être mis en place, une longue et complexe procédure. Si la victime reçoit bien un chèque de la moitié ou du tiers de la somme demandée, ce n’est qu’en l’échange de frais de dossier compris entre 1 500€ et 5 000€ et avant de s’apercevoir que ledit chèque est en réalité sans provision !

La banque signale alors la fraude et le crédit est annulé. Toutefois les sommes versées le restent et les fraudeurs disparaissent au sein de ce que l’Afub décrit comme « d’importants réseaux internationaux très organisés ».

Les particuliers abusés qui se compteraient au nombre de 10 000 auraient ainsi perdu plusieurs milliers d’euros chacun, assurant un « revenu » confortable aux escrocs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !