Certains poissons panés contiennent peu de poisson : les marques à éviter !

Dire que l’on s’imaginait un délicieux filet de sole dans chaque poisson pané serait un peu excessif, toutefois les révélations faites par l’enquête menée par l’association de consommateurs CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), ne donnent pas vraiment envie d’en goûter à nouveau.

Selon elle, certains produits de poissons panés contiendraient moins de 30% de poisson.

poisson pane composition

Des étiquettes floues et des compositions très différentes en fonction des marques

Impossible après avoir lu l’enquête réalisée par CLCV de dire qu’un poisson pané en vaut un autre. En effet après avoir étudié les compositions de 22 rillettes, 28 surimis, 23 soupes, 32 parmentiers et brandades, 45 plats cuisinés, 12 hachés et 75 panés il apparaît que celles-ci sont toujours aussi imprécises.

Alors que les quantités de poisson peuvent varier du simple au triple et certains plats cuisinés présenter à peine plus de 25% de poisson, les disparités entre deux produits issus du même rayon peuvent être très importantes.

Le contraste le plus flagrant apparaît dans la fabrication des produits panés pour enfants étiquetés « kids » ou « baby ».

Alors qu’ils sont généralement plus gras, plus sucrés et plus salés que les panés classiques, ils sont également moins souvent préparés à base de filet. En plus de privilégier la pulpe ou la chair de poisson, c’est à dire un mélange de chair, de peau et d’arrêtes broyés, les industriels rajoutent de la purée ou du fromage dans ces préparations.

panes poisson enfant

crédits : CLCV

Si l’on estime la consommation de poisson par Français à environ 30 kg chaque année crustacés compris, la nature et la provenance des poissons ne sont pas encore assez clairement définis pour leur être utiles.

S’il n’est pas forcément nécessaire de bannir ce type de produit de notre alimentation, il faut apprendre à décortiquer les quelques informations présentes sur l’étiquette.

Privilégiez les articles qui mentionnent l’utilisation de « filets » pour la préparation, même si là encore ce n’est pas une garantie. Ensuite, pensez à toujours accompagner ce type de repas de légumes afin d’en équilibrer l’apport en glucides, sel et autres graisses.

À noter enfin que l’étude mentionne principalement trois produits de poisson à éviter ; les petits panés au fromage fondu Odyssée, les Croq’baby au fromage Cité marine et les Fish nuggets d’Ocean sea.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !