L’OMS veut limiter le sucre dans les aliments

Le sucre est de plus en plus présent dans notre alimentation. Il est caché à peu près partout dans les boissons, les biscuits, les céréales et même dans les boites de conserves. L’OMS part alors en guerre contre cet excès potentiellement dangereux pour la santé des consommateurs.

sucre cachés alimentation

Une alimentation trop riche en sucre peut engendrer de nombreux problèmes de santé plus ou moins graves comme l’apparition de caries, le diabète, l’obésité ou encore des maladies cardio-vasculaires.

L’OMS tire la sonnette d’alarme et recommande de limiter la consommation de sucre notamment celui caché dans les produits de notre alimentation quotidienne. Exemples : le ketchup, les biscuits, les boissons gazeuses et les céréales …

Selon l’organisation, la consommation de sucres libres ou cachés ne devrait pas dépasser les 10% de la ration énergétique journalière qui représente 50 grammes de sucres (équivalent aussi à 12 cuillères à café ou 200 calories pour un adulte / 150 pour un enfant). Cette ration énergétique devrait être de 5% pour une journée dans la mesure du possible.

Il faut savoir que cette dernière est vite atteinte rien qu’en prenant un bol de céréales le matin, un yaourt sucré et une canette de boisson sucrée. Par conséquent, l’OM voudrait :

  • Que les aliments soient correctement étiquetés afin que les consommateurs soient bien informés des ingrédients présents dans les produits.
  • Prendre le problème à la source, c’est-à-dire limiter les campagnes publicitaires des annonceurs faisant les éloges de leurs produits sucrés.
  • Recommander à ses pays membres de convaincre les industries agro-alimentaires de diminuer la présence du sucre dans leurs produits.

Enfin et toujours selon une étude de l’OMS, le diabète, le cancer et les maladies cardiaques seraient à l’origine de 16 millions de décès prématurés par an dans le monde. Certaines de ces maladies seraient provoquées par une mauvaise hygiène de vie : mauvaise alimentation (trop riche en sucres ou en graisses), abus d’alcool, consommation de tabac

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !