Dépannage à domicile : Comment éviter les arnaques ?

Dans l’urgence il vous faut impérativement faire appel à un plombier pour une fuite d’eau dans la salle de bain ou à un serrurier sans quoi vous allez passer la nuit à attendre dehors. Mais alors, savez-vous comment reconnaître une arnaque d’un tarif justifié ? Un professionnel sûr, face à un autre mal intentionné ? La Préfecture de Police transmet à ce propos quelques conseils qui pourront vous être utiles en cas de problème cet l’été.

precautions contre arnaques a domicile

De nombreuses plaintes enregistrées chaque année

Ce sont des milliers de plaintes qui atterrissent chaque année sur les bureaux de différents postes de gendarmerie et de police partout en France. Elles concernent toutes des dépannages à domicile frauduleux au cours desquels des artisans plombiers, électriciens, chauffagistes ou encore serruriers peu scrupuleux, ont tenté de profiter de la situation. Voici comment éviter de subir la même situation.

1. Bien choisir son artisan

Dans l’urgence quand l’eau coule partout ou qu’il vous est impossible de rentrer chez vous, pas toujours facile de faire le bon choix. Nous sommes alors nombreux à opter pour le premier numéro venu, ce qui peut se révéler être une grave erreur.

Préférez plutôt vous constituer un petit carnet avec des numéros utiles et vous référer à un réseau professionnel comme la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) ou le Synadep (Syndicat national du dépannage à domicile) qui vont garantiront des interventions encadrées.

Au contraire, fuyez les petites annonces déposées dans les boites aux lettres et n’accordez que peu de valeur aux mentions de type « père et fils », « compagnons », ou « agréé assurances » qui ne sont pas toujours justifiées.

2. Demander et vérifier le devis

Dès le premier contact téléphonique renseignez-vous sans hésiter sur le prix des différentes prestations, du déplacement ou encore du coût horaire, puis avant toute intervention, demandez la remise d’un devis papier que vous prendrez le temps de détailler.

Celui-ci devra également mentionner le fait que vous êtres autorisé à conserver les éléments remplacés. Si ce n’est pas le cas, le prestataire doit vous faire signer une décharge.

Depuis le 1er avril dernier la présentation des tarifs des artisans du dépannage à domicile est obligatoire. Ces mentions doivent également figurer sur le site internet du professionnel le cas échéant ou à l’intérieur de ses locaux d’entreprise.

3. Facture obligatoire dès 25€

Dès lors que le montant de la prestation atteint 25€ la délivrance d’une facture est obligatoire. Celle-ci peut prendre la forme d’une note en attendant le règlement complet de la somme due, mais devra toute de même être délivrée au moment du solde.

Concernant les sommes inférieures, la facture reste obligatoire sur demande du client uniquement.

4. Droits de réflexion et de rétractation

Comme pour tout devis un délai de rétractation de 14 jours existe dont il ne faut pas hésiter à profiter en cas de doute sur la réalisation des travaux. De plus, en cas de réalisations ultérieures et supplémentaires proposées par le professionnel, notez qu’aucun paiement ne pourra être exigé durant un délai de 7 jours suivant la conclusion du contrat.

5. Porter plainte en cas d’abus

Si vous pensez avoir été victime ou témoin d’un abus de faiblesse face, par exemple, à un client âgé, il vous est possible de porter plainte auprès du poste de police ou de gendarmerie le plus proche de chez vous, mais aussi en vous adressant à la Direction départementale de la protection des populations de Paris.

Vous pouvez pour cela utiliser le courriel [email protected] ou le courrier à l’adresse suivante :Direction départementale de la protection des populations de Paris 8 rue Froissart 75 153 Paris cedex 3.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !