L’arnaque au changement de RIB sévit partout en France

C’est une entourloupe plutôt bien orchestrée qui sévit un peu partout en France et concerne essentiellement les entreprises ; on l’appelle fovi pour « faux ordres de virement international ».

Son principe est simple, un fournisseur vous appelle et vous demande de modifier ses coordonnées bancaires avant le paiement d’une facture. Sans vous méfier vous réalisez l’opération, mais en réalité le fournisseur n’en est pas un, il s’agit d’un escroc.

arnaque foci aux faux ordres de virement bancaire

Un changement de coordonnées bancaires qui peut coûter cher

Les services de police ont d’ores et déjà enregistré plus de 2 300 plaintes en 5 ans, mais l’escroquerie serait de bien plus grande ampleur. Fovi s’attaque aux entreprises et se présente sous une forme pernicieuse qui explique le grand nombre de victimes.

Une personne mal intentionnée prend contact par email ou par téléphone avec un salarié de l’entreprise en se faisant passer pour un fournisseur désireux de transmettre ses nouvelles coordonnées bancaires pour le paiement d’une facture en cours. Une fois le virement effectué c’est trop tard, l’argent est parti sur un compte bien souvent situé à l’étranger, le fournisseur n’en était pas un.

Parce que les voleurs sont persuasifs et qu’ils prennent toujours de nombreux renseignements à propos de leur cible avant d’opérer, la plupart du temps, le plan fonctionne et le virement est effectué.

Comment se protéger ?

Bien que le système soit efficace, il existe des moyens de se protéger de ce type d’arnaque, et là encore la prudence est de mise. La police nationale délivre quelques conseils valables pour les entreprises, mais aussi pour certains pour les particuliers :

  • Ne pas transmettre ouvertement des informations bancaires ou sensibles
  • Imposer des mesures de protection pour les virements internationaux (signatures multiples)
  • Prendre l’adresse et tous les renseignements possibles à propos de l’interlocuteur dès le moindre doute
  • Sensibiliser les employés
  • Garder son système informatique à jour et protégé

Comme pour toutes les arnaques et tentatives de récupération de données personnelles, il est conseillé si vous en êtes la victime, de faire opposition à votre banque sur le virement le plus vite possible. Demandez si vous pouvez bénéficier d’une procédure de retour de fonds.

N’hésitez pas également à déposer plainte auprès de la gendarmerie en leur fournissant le plus possible de détails concernant votre interlocuteur.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !