Alimentation : Quels sont les fruits et les légumes qui contiennent le plus de pesticides ?

Avec des besoins toujours plus grands et une agriculture chaque année plus intensive, la planète est amenée à produire de plus en plus d’aliments afin de nourrir ses habitants. Ainsi un des moyens les plus utilisés pour rendre les cultures plus résistantes et augmenter leur rendement est le pesticide, aujourd’hui presque tous les aliments en contiennent. Mais quels sont les fruits et les légumes qu’il est le plus mauvais de consommer ?

quels sont les aliments les plus couverts de pesticides

De nombreux fruits et légumes contaminés

Il en était question il y quelques semaines déjà lorsque l’association Générations Futures faisait analyser 15 marques de muesli et d’autres produits qui tous se révélaient contenir des traces ou des résidus de pesticides.

Mais cette étude n’est pas la seule et déjà au mois de Septembre dernier, 60 Millions de Consommateurs publiait la sienne. Il en ressortait notamment que les pommes étaient particulièrement concernées par le problème des pesticides que l’on retrouvait surtout dans leur peau. Le seul lavage du fruit ne serait d’ailleurs pas suffisant à l’en débarrasser, il est désormais conseillé de l’éplucher entièrement.

D’autre part, les grappes de raisin, pêches et fraises que les consommateurs apprécient tant seraient elles aussi particulièrement exposées aux pesticides en tous genres.

Les légumes eux aussi concernés

Concernant les légumes le résultat n’est pas meilleur puisque poivrons, épinards, salades et pommes de terre se révèlent être eux aussi tout en haut du classement des aliments contaminés. De la même façon, selon une étude de l’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments), 40% des pois, des haricots et des lentilles afficheraient des taux de pesticides élevés.

Viandes et produits laitiers ne font pas exception

S’ils ne sont pas directement touchés par l’ajout de produits chimiques, la viande et les produits laitiers en contiennent pourtant eux aussi. Alors que la nourriture des animaux en est chargée, leurs produits le sont aussi en raison de ce que l’on appelle la bioaccumulation (absorption par certains organismes de substances chimiques) mais aussi du stockage de ces produits dans leurs tissus graisseux.

S’il parait difficile d’échapper totalement aux pesticides, faire cuire, laver, éplucher mais aussi cultiver dans la mesure du possible ses propres aliments peut aider en partie à s’en protéger.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !