Impôt sur le revenu 2018 : Simulez gratuitement la somme à payer cette année

Tandis que le prélèvement à la source n’entrera finalement en vigueur qu’au 1er janvier 2019, le gouvernement vous propose son simulateur en ligne disponible sur le site internet impots.gouv.fr afin d’estimer le coût de votre impôt à payer en 2018, sur les revenus de 2017. La simulation peut être réalisée gratuitement et en répondant à quelques questions à propos de votre situation familiale.

impots simulateur

Estimez rapidement votre impôt sur les revenus de 2017

Depuis le 11 janvier il vous est possible d’accéder au simulateur gratuit du gouvernement en rapport avec l’impôt sur le revenu ici. Celui-ci vous permet d’estimer rapidement le montant à payer au titre de l’IR sur les revenus perçus en 2017.

Comme toujours si vous êtes familier de ce type d’outils, avant d’obtenir un montant il vous sera nécessaire de compléter un certain nombre de renseignements liés à la composition de votre foyer. Êtes-vous marié, pacsé ou célibataire, avez-vous des enfants et si oui combien, quels ont été vos revenus en 2017, avez-vous des personnes à charges… Autant de questions qui permettront au simulateur de réaliser son estimation.

De la même façon qu’en 2017, le simulateur vous est proposé en version simple ou complète selon que votre déclaration comprend des salaires, pensions ou retraites desquels sont déduites les charges courantes, ou selon que s’y ajoutent des revenus d’activités commerciales, libérales ou agricoles, des investissements…

En plus du montant estimé de votre impôt, la page vous rappelle également que la déclaration en ligne est obligatoire pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence en 2016 est supérieur à 15 000€ et qui disposent d’un accès à internet.

Attention toutefois, utiliser le simulateur ne tient pas lieu de déclaration de revenu.

À noter également si vous souhaitez tout savoir de votre imposition en 2018, qu’un simulateur de baisse du montant de la taxe d’habitation est également en ligne depuis la mi-décembre.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !