Suppression de la taxe d’habitation : un impôt en moins, mais des loyers qui pourraient augmenter?

Le président Emmanuel Macron l’avait promis pendant sa campagne, et la mesure sera effective dès cette année : la taxe d’habitation diminue en 2018 pour 80 % des Français, et elle va continuer à descendre jusqu’en 2020, avant d’être totalement supprimée. Pleinement conscients que leurs locataires gagnent en pouvoir d’achat, les propriétaires pourraient être tentés d’augmenter leur loyer. On redoute cette pratique dans les grandes villes, là où la demande est très importante.

Plusieurs études montrent qu’une suppression de la taxe d’habitation peut engendrer une hausse des loyers

Un risque de hausse dans les villes les plus dynamiques

Dans des métropoles comme Paris ou Lille, les propriétaires ont déjà l’embarras du choix quand ils mettent leur logement en location : l’offre étant inférieure à la demande, ils reçoivent souvent plusieurs dizaines de candidatures…

Et dès cette année, les locataires disposeront d’un pouvoir d’achat supérieur, parce qu’ils ne payeront plus la taxe d’habitation (ou payeront moins cher). Selon le Ministère des Comptes et de l’Action publics, les particuliers gagneront en moyenne 864 € par an sur leur budget logement.

Dans ce contexte, le journal Le Figaro se pose la question du risque de voir les loyers augmenter, parce que cela s’est déjà passé ainsi ailleurs. En effet, à l’étranger, la suppression des équivalents de la taxe d’habitation a souvent précédé une hausse des loyers. Cela a notamment été le cas de l’autre côté du Rhin, chez nos voisins allemands.

D’autres études ont montré qu’il y avait un véritable lien entre les souplesses fiscales accordées aux locataires et le montant des loyers. Pourtant, il faut savoir que la France a mis en place des mesures d’encadrement des loyers. Dans la théorie, les propriétaires ne peuvent pas augmenter leur loyer d’un pourcentage supérieur à celui de l’inflation. Reste à voir si ces mesures d’encadrement vont être suffisantes pour décourager les propriétaires de faire augmenter leurs loyers.

Pour rappel, vous pouvez d’ores et déjà savoir si vous bénéficierez de la réduction de la taxe d’habitation en 2018 : consultez les plafonds communiqués par le gouvernement.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Hassan D 30 juillet 2018 - 21 h 32 min

    La hausse sur d’autre taxe compensera la perte pour l’état, elle sortira même gagnant dans l’affaire

  2. Hassan D 30 juillet 2018 - 21 h 34 min

    Prix du timbre, gasoil, gaz, électricité, tout bénef pour Macron.