Vers une taxe foncière multipliée par 5 ?

Selon BFMTV, la taxe foncière pourrait être multipliée par 5, 6 ou 7 d’ici 2026 à cause de la révision des valeurs cadastrales des locaux d’habitation. Une révision actée par la loi de finances pour 2020 qui est passée inaperçue et qui, pourtant, pourrait avoir d’importantes répercussions pour tous les propriétaires puisque les valeurs cadastrales sont à la base du calcul de la taxe foncière.

Avec la révision des valeurs cadastrales, la taxe foncière pourrait être multipliée par 5 !

Dans le cadre de l’application de la loi de finances 2020, la révision des valeurs cadastrales des locaux d’habitation a bien été actée.

Actuellement, ces valeurs datent des années 70. Nul doute qu’au regard des critères étudiés (standing, superficie, confort), ces données vont être recalculées à la hausse.

Or, elles servent de base au calcul de la taxe foncière : à partir de 2026, elles seront prises en compte et devraient susciter quelques surprises chez de nombreux propriétaires.

En effet, la taxe sera déterminée en fonction du loyer moyen pour chaque catégorie de bien au 1er janvier 2023. Sur cette base et selon BFMTV, les biens les plus luxueux pourraient générer une taxe s’élevant à 8 % de leur valeur vénale.

Pour les logements anciens, traditionnellement moins taxés, elle devrait aussi augmenter, notamment dans les villes où le loyer a bien connu une hausse : la taxe foncière pourrait être multipliée par 5, 6 ou même 7 !

A noter que seuls les quartiers qui se sont dégradés depuis les années 70 pourraient voir leur taxe baisser…

Source : Orange

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Portmaillot 11 février 2020 - 11 h 16 min

    Génial

  2. nanou 12 février 2020 - 5 h 27 min

    Forcément la taxe d’habitation disparaît, il fallait bien qui se rattrape sur la taxe foncière, y aura toujours des cons pour payer pour les autres et voilà.