Santé : Obtenir un second avis médical grâce à un site internet

Il est fréquent lorsqu’un patient se voit diagnostiquer une maladie rare, complexe ou grave, que celui-ci souhaite prendre un second avis médical. De plus, alors que 25% des interventions chirurgicales seraient inutiles, que le coût des soins ne fait qu’augmenter et pour permettre à chacun de consulter plus facilement, un site internet propose aujourd’hui un second avis médical dont le coût est remboursé par les mutuelles.

site internet second avis medical

Obtenir un second avis médical sur internet

Face à l’incompréhension au moment du diagnostic ou pour palier à des délais qui s’allongent de plus en plus lorsqu’un patient souhaite obtenir un rendez-vous auprès d’un spécialiste, le site deuxiemeavis.fr propose la délivrance d’un second avis médical. Basé sur une étude approfondie du dossier, celui-ci bénéficie de l’éclairage d’un ou plusieurs des 92 médecins experts référencés sur la plateforme.

Potentiellement intéressant pour lutter contre les déserts médicaux et éviter des parcours de soins parfois inutiles aux patients, le site à toutefois fait l’objet de controverses liées à son coût comme à sa fiabilité.

Un coût élevé mais de mieux en mieux remboursé

Lancé le 1er octobre 2015, deuxiemeavis.fr affiche en effet le tarif de 295€ par consultation. Cette somme correspondrait aux « honoraires du médecin expert, à la sécurisation des données ainsi qu’à l’organisation et à la maintenance du service ».

Dans un premier temps extrêmement onéreux, le service a pourtant évolué et peut aujourd’hui se vanter d’être remboursé par certaines complémentaires santé et branches professionnelles dont le détail pourra vous être communiqué en contactant les experts du site.

Selon sa fondatrice, il serait même question d’une prochaine prise en charge par la Sécurité Sociale.

Toutefois, alors que le site s’adresse essentiellement aux personnes concernées par un diagnostic lourd en immunologie, cancérologie, neurologie ou encore endocrinologie, les spécialistes sont divisés quant à la pertinence d’un second avis et aux délais que celui-ci suppose.

Il est selon eux certains cas ou le premier diagnostic est clair et où la maladie doit être traitée au plus vite.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !