Vers la fin du certificat médical annuel obligatoire pour le sport ?

Le ministère des sports, par la voix de sa ministre Valérie Fourneyron, serait prêt à modifier les règles concernant la durée de validité du certificat médical autorisant la pratique sportive afin d’inciter les jeunes à faire plus de sport, les médecins protestent et rappelons que cet acte n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Alors s’agit-il là d’une réelle solution pour augmenter la pratique sportive chez les français ?

certificat médical

Le certificat médical est-il nécessaire à la pratique sportive ?

Invitée à débattre sur Europe 1 au sujet du projet de loi concernant le « certificat médical dans la pratique sportive en club ou en association », la ministre des sports Valérie Fourneyron a déclaré que cette obligation actuellement en vigueur était un frein à la volonté des jeunes de faire du sport. Elle entendait par cela que la contrainte de la visite annuelle obligatoire chez le médecin est un motif suffisant pour décourager les jeunes.

Selon elle, le rallongement de la durée de validité du certificat médicale d’un an à 2 ans pour les enfants et jusqu’à 5 ans pour les adultes de moins de 40 ans, pourrait permettre de faciliter l’accès au sport pour les jeunes en particulier et pour tous en général.

L’idée serait ainsi de s’inspirer des modèles anglo-saxons, autrement dit, les médecins seraient tenus de délivrer des certificats valables de 2 à 5 ans selon l’âge de la personne. Le ministère des sports souhaite que cette réforme soit prête pour la rentrée scolaire 2014.

Une réforme critiquée par la fédération des médecins de France

Si cette réforme pourrait bel et bien convenir aux français, elle ne semble pas être perçue positivement du côté des médecins, c’est en tout cas l’avis de la fédération des médecins de France présidée par jean Paul Hamon. Ce dernier rétorque que cette mesure s’apparente à une prise de risques importante pour les personnes pratiquant une activité sportive.

En effet, en repoussant le délai de visite obligatoire de 2 à 5 années entre chaque certificat délivré, le pratiquant devra se passer des conseils et des recommandations de son médecin quant à sa capacité de pratiquer ou non une activité sportive. Qu’en pensez-vous ?

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !