Rappels produits : Un site internet pour bientôt tous les recenser ?

Chaque année on dénombre en moyenne une centaine de rappels de produits alimentaires opérés en grande partie par les grandes surfaces et pourtant, de nombreux consommateurs estiment ne pas en être suffisamment informés. C’est pourquoi l’association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) propose la création d’un site internet qui les centraliserait tous et les rendrait ainsi plus facilement accessibles.

un site pourrait etre créé pour centraliser les rappel produits

Un site internet pour lister les rappels de produits alimentaires

Fromage ou charcuterie contaminés, barres de céréales contenant de débris de métal ou de plastique, les raisons sont diverses et les rappels plutôt fréquents de la part de l’industrie agro-alimentaire.

Cependant, d’après une enquête menée par CLCV, 77% des personnes interrogées se sentent trop peu informées face aux risques sanitaires encourus. C’est pourquoi l’association propose la création d’un site internet qui permettrait de tenir à jour tous les rappels de produits quels que soit l’article et la marque concernés.

Alors que plus d’un rappel sur deux concerne un risque sanitaire le plus souvent en rapport avec des bactéries comme la listeria, la salmonelle ou l’Escherichia coli, il en va pour l’association autant de la bonne information que de la santé des clients des supermarchés et autres magasins d’alimentation.

Si le plus souvent les sites internet des enseignes, du ministère de l’Agriculture ou de la Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes, se chargent de diffuser les avis les consommateurs doivent eux-même faire l’effort d’aller les chercher alors que le site du ministère de la Santé lui-même n’en a publié aucun l’année passée.

On peut prendre pour exemple les agences de sécurité sanitaire belge et britannique qui proposent aux internautes de s’abonner via un système de newsletter aux alertes concernant les rappels de tous les produits.

Pour ce qui est de la France, CLCV avance outre la création d’une plateforme dédiée, l’idée de l’utilisation des cartes de fidélité magasin pour informer plus facilement et plus rapidement les consommateurs.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !