Prothèses dentaires : Des prix plafonnés à partir du 1er janvier 2018

S’il vous est déjà arrivé de régler une telle facture, vous savez sans doute que les prothèses dentaires coûtent vraiment très cher. Même avec le concours d’une mutuelle santé, le restant à charge pour les patients est bien souvent trop important. Afin de limiter les prix pour le moment laissés au libre choix des praticiens, le tarif des prothèses dentaires sera plafonné dès le 1er janvier 2018.

prix protheses dentaires plafonné

Des prix plafonnés et dégressifs pour les prothèses dentaires

Ce n’est pas un mythe, si vous avez déjà entendu parler autour de vous du prix exorbitant payé pour une prothèse dentaire, c’est que les choses sont ainsi.

Pour le moment, chaque dentiste fixe librement le montant de la facture qu’il adressera à ses patients, certains sont donc plus promptes que d’autres à la faire gonfler conduisant toute une partie des Français à devoir se passer de soins, faute de moyens financiers adaptés.

Car même le fait de posséder une mutuelle ne garantie pas de pouvoir assumer le coût d’une telle intervention facilement. Aussi, dès le 1er janvier 2018 la pose de prothèses dentaires, de bridges et d’inlay-cores sera soumise à une limitation des tarifs mise en place selon plusieurs paliers dégressifs au fil des cinq années à suivre.

Ainsi, une couronne céramique-métallique classique sera facturée 550€ au maximum dès 2018 et ne devra pas dépasser 510€ en 2020.

Mais une hausse du prix des actes courants

En contrepartie et la nouvelle est moins bonne, les actes plus courants comme le détartrage annuel ou le soin d’une carie seront majorés. Ainsi, se faire poser un plombage coûtera 67€ en 2021 contre 41€ à l’heure actuelle.

Toutefois, de son côté l’Assurance Maladie a indiqué qu’elle procéderait deux fois par an à des contrôles auprès des spécialistes afin de vérifier le respect des nouveaux tarifs imposés. Il s’agit donc d’une avancée positive pour les patients, au moment ou l’accès aux soins est plus que jamais une priorité en France.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !