Permis de conduire : Des arnaques de plus en plus présentes sur internet

Nombreux sont les prétendants chaque année à tenter d’obtenir leur permis de conduire. Mais en raison de son coût assez élevé et des délais de formation parfois longs, certains renoncent sans toutefois perdre l’espoir de décrocher le papier rose un jour. En partant de ce constat, des sites internet malveillants proposent de vous envoyer un permis de conduire à domicile sans même passer l’examen. Et ils sont de plus en plus nombreux.

arnaque permis de conduire

Acheter son permis de conduire sans le passer

Parce que se rendre à l’auto-école durant plusieurs longues semaines et débourser en moyenne 1 800€ pour une formation complète au permis de conduire n’est pas toujours facile, certains apprentis conducteurs peuvent être tentés de vouloir se procurer le précieux certificat rose autrement.

Justement, depuis quelques temps des sites internet pilotés par des personnes mal intentionnées proposent aux internautes d’acheter un véritable permis de conduire européens et de le recevoir directement à la maison sans avoir besoin de prendre des heures de conduite ni même de se rendre à l’examen.

Si la démarche parait facile et rapide, il suffirait d’envoyer un mail puis une copie de vos papiers d’identité en plus de la somme d’argent exigée, elle est totalement factice et de plus complètement illégale. Même si le prix à payer reste moins élevé que le véritable coût du permis de conduire, les arnaqueurs pourront tout de même exiger en moyenne entre 600€ et 900€ pour réaliser ce qui est considéré comme des faux papiers.

Une infraction d’ailleurs durement sanctionnée par la loi française pour « faux et usage de faux » avec une condamnation pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison et 75 000€ d’amende.

Pourtant, les malfrats derrière ce type d’arnaques et d’autres sont souvent assez bien informés des moyens de contourner la législation ou d’éviter de se faire prendre. Ils pourront par exemple exiger l’utilisation d’un moyen de règlement particulier comme les cartes bancaires prépayées dont les transactions restent encore aujourd’hui presque impossible à tracer.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !