Mardi Gras : Attention aux ballons gonflables à utiliser avec précaution

Ils sont beaux, ils sont colorés et peuvent mettre être à l’effigie des personnages préférés des enfants. Les ballons gonflables sont de toutes les fêtes ou presque. Les plus jeunes en demandent toujours plus, qu’il faut gonfler rapidement pour remplir la pièce de leur forme rebondie. Mais malgré leur côté festif, l’UFC-Que Choisir attire l’attention des utilisateurs sur les substances potentiellement dangereuses qu’ils contiennent, et les risques d’étouffement pour les jeunes enfants.

danger ballons gonflables

 14 références passées au crible

Aujourd’hui la plupart des enfants sont partis déguisés à l’école pour fêter Mardi Gras. Sans doute dans les prochains jours organiseront-ils une fête en l’honneur de l’événement. Pour la décoration il y aura des cotillons, de jeux de toutes sortes, et des ballons gonflables.

De toutes les couleurs ils ne coûtent pas cher, ne sont pas lourds et peuvent même s’accrocher au plafond ou prendre la forme d’une guirlande. Bref, ces ballons sont très divertissants. Pourtant, l’UFC-Que Choisir tient à alerter les consommateurs à propos des dangers éventuels que représentent ces jeux. Pour cela l’association a analysé 14 références différentes vendues en grandes surfaces, mais aussi en magasins de jouets.

Substances dangereuses et risques d’ingestion

Sur la liste de ballons à gonfler étudiés, aucun produit n’est exempte de reproche. Neuf sur quatorze peuvent être améliorés tandis que cinq sont potentiellement dangereux.

Ces articles s’ils sont utilisés avec la bouche risquent de faire ingérer des nitrosamines aux enfants. Ces composés chimiques extrêmement dangereux manifestent pour 90% d’entre eux un pouvoir cancérogène probable. L’association recommande donc vivement de comparer différents paquets avant de faire un choix.

Les ballons qui éclatent peuvent eux aussi être dangereux, mais pour une autre raison. Il est courant de voir les plus jeunes former de petites poches d’air en utilisant des morceaux de latex aspirés en bouche puis tordus pour être fermés. Le risque d’étouffement est alors très grand.

Bien que rarissime, ce type d’accident a souvent des conséquences dramatiques.

Ainsi si vous le pouvez, investissez dans une petite pompe qui sera utilisée pour gonfler les ballons sans que ceux-ci entrent en contact avec les lèvres. Les ballons non gonflés pourront être conservés dans leur sac, dans un tiroir hors de portée des plus jeunes. Enfin, les ballons abîmés ou éclatés devront être immédiatement mis à la poubelle. Ce geste préservera également les animaux de compagnie et la nature, pour les modèles non biodégradables.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !