Impôts locaux 2016 : Peu de hausses mais des taxes toujours élevées

Alors que François Hollande vient d’annoncer un geste fiscale en faveur des classes moyennes pour 2017, il semble que la période soit plutôt clémente en ce qui concerne l’impôt. En effet, cette année et malgré la baisse des dotations de l’état aux collectivités, la plupart des municipalités n’ont pas augmenté les impôts locaux. Pourtant, cette facture continue de peser toujours plus lourd sur les revenus des ménages.

hausse-moderee-des-impots-locaux

Faible augmentation des impôts locaux en 2016

Après avoir fortement augmentés en 2015 en raison notamment du plan d’économies de 11 Milliards d’euros et de la réforme des rythmes scolaires à financer, les impôts locaux devraient cette année, rester stables dans la plupart des grandes villes de France.

Selon l’enquête menée par Forum des Villes, 2/3 des 41 villes de plus de 100 000 habitants concernées auraient fait ce choix. L’augmentation y sera donc au maximum de 1% par rapport à l’année dernière suivant la revalorisation de la valeur locative.

Toutefois, alors que l’inflation est quasi-nulle et que les salaires ne devraient que peu augmenter sur l’année à venir, cette bonne nouvelle se révèle n’être qu’en demi-teinte.

La taxe foncière toujours en hausse

Effectivement, il faut également rappeler que la taxe foncière dont les avis arrivent en ce moment même dans les boites aux lettres des contribuables et qui elle s’applique aux propriétaires en étant calculée par l’application du taux de la commune et du département à la valeur locative, ne cesse elle, en revanche de progresser.

Certaines agglomérations se démarquent

Toutefois et malgré une tendance générale à la stagnation, certaines agglomérations, même si elles sont rares, ne manquent pas de faire progresser leur taxe foncière à l’image de Clermont-Ferrant avec +6.3%, d’Aix-en-Provence +6.7%, ou encore de Nantes +6.5% dans le cas d’une taxe foncière calculée sur la base de l’imposition pour un couple avec deux enfants dans un logement à la valeur locative égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne de la commune de résidence.

impots locaux en france en 2016

crédits : forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales / capital

On constate par contre une hausse bien plus générale de la taxe foncière sur la bâti avec plusieurs villes comme Lille ou Argenteuil au-dessus de +10%.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !