Qui va bénéficier de la baisse des impôts annoncées par le gouvernement ? Célibataire, couples, retraités ?

En ce vendredi 9 septembre 2016, Michel Sapin, le ministre de l’Economie, a annoncé que l’Etat allait effectuer un geste fiscal en mettant en place une baisse forfaitaire de 20% de l’impôt sur le revenu en deça d’un certain seuil. Alors, qui seront les heureux bénéficiaires de cette mesure ?

Créez-vous un espace de travail à domicile pour 69,90€

Les classes moyennes et les retraités ont droit à leur baisse d’impôt

Quelques heures seulement après qu’une étude ait mis en avant le fait que le nombre de pauvres augmente en France, c’est une mesure qui va redonner le sourire à certains ménages qui a été annoncée par Bercy.

En effet, en 2017, l’Etat consacrera 2 milliards d’euros à un geste fiscal qui bénéficiera aux personnes seules (célibataires, veufs, divorcés) dont le salaire net mensuel est inférieur à 1700€ et aux couples dont les revenus nets sont en dessous de 3400€ par mois.

Bien évidemment, ces seuils seront majorés en fonction du nombre de personnes à charge. Par exemple, pour bénéficier de la baisse d’impôt, un couple avec trois enfants devra gagner moins de 4800€.

Ultime geste fiscal du quinquennat de François Hollande, cette baisse forfaitaire de 20% de l’impôt sur le revenu permettra donc aux ménages bénéficiaires d’économiser en moyenne 200€. Alors certes, ce n’est pas énorme quand l’on connait le matraquage fiscal des dernières années mais cette initiative a tout de même le mérite d’exister d’autant que pour certains, la facture s’allégera de près de 500€.

Michel Sapin ne s’est toutefois pas contenté d’annoncer cette baisse qui va principalement profiter aux classes moyennes et aux retraités puisqu’il a aussi dévoilé la généralisation de l’avantage fiscal pour l’emploi d’un salarié à domicile à tous les ménages.

1,3 millions de foyers pourront ainsi percevoir ce crédit d’impôts et le reste à charge devrait diminuer de 20%. Avec cette mesure, le gouvernement entend rendre plus accessible l’embauche d’un salarié à domicile mais aussi créer des emplois équivalent temps plein dans le secteur.

A quelques mois maintenant des nouvelles élections présidentielles, le gouvernement a en tout cas décidé de se mettre les Français dans la poche…

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !