Cyberattaque : Comment réagir en cas d’infection par un virus informatique

Il est question depuis quelques jours d’un virus informatique baptisé « Wanna Cry » qui se propage à travers le monde en causant d’important dégâts comme ont pu notamment le constater certaines usines Renault implantées en France. Devant une telle menace sans doute amenée à se reproduire dans les années à venir, comment réagir si votre propre ordinateur se trouve infecté d’un logiciel malveillant ?

comment reagir face cyberattaque

Que faire face à un « rançongiciel » ?

Depuis vendredi, le virus « Wanna Cry » a déjà été repéré dans plus de 150 pays très souvent après avoir infecté les systèmes informatiques de plusieurs grandes entreprises. Pourtant, celui-ci ou un autre pourrait tout à fait toucher des ordinateurs particuliers, souvent moins protégés.

Si vous constatez un jour que votre machine semble infectée, pensez avant tout à la débrancher du réseau, c’est à dire à la déconnecter d’internet. Utilisez soit l’outil « centre réseau et partage » de votre système, soit votre gestionnaire Wifi ou encore la prise ethernet reliée à votre ordinateur. L’effet est immédiat, le hacker ne peut plus se connecter pour récupérer vos données, cela pourra permettre de limiter les dégâts.

Conservez par contre l’appareil allumé et ne le redémarrez pas au risque de modifier le système définitivement et de perdre de précieuses informations d’analyse.

À noter qu’un salarié qui a des doutes par rapport à sa machine professionnelle devra immédiatement prévenir le responsable de la sécurité informatique.

Ne jamais payer la rançon demandée

Si une rançon vous est demandée afin de récupérer l’accès à votre ordinateur et de permettre le décryptage de vos données, ne la payez surtout pas :

  • Les hackers pourraient ne plus jamais vous recontacter une fois l’argent empoché
  • La clé obtenue suite au paiement pourrait ne pas suffire à débloquer votre machine
  • Vous risqueriez de soutenir financièrement les hackers sans le vouloir

Également, avant de payer vérifiez que votre système n’a pas effectué de sauvegardes automatiques comme c’est le cas par exemple pour certaines versions Windows 7, 8 et 10.

Pour le savoir ouvrez le menu « démarrer » puis l’application « services » et recherchez « volume shadow copy » ou »cliché instantané des volumes ». Si vous avez un peu de chance vous pourrez alors tenter de restaurer vos données sans dépenser d’argent.

Puis, rapidement, faites en sorte de vous débarrasser du virus en utilisant un ou parfois plusieurs anti-virus. Concernant « Wanna cry », la liste des 23 étapes, rien de moins, est donnée sur le site bleepingcomputer.com.

Vous utilisez le service de cloud Dropbox ? Vos fichiers de sauvegarde ont également du être cryptés par le virus, mais assurez-vous tout de même que quelques uns ne sont pas récupérables.

Enfin si vous le souhaitez, la législation française prévoit de pouvoir déposer plainte tant au niveau d’une entreprise que d’un particulier. Vous pouvez pour cela vous rendre au commissariat ou à la gendarmerie, ou encore écrire au Procureur de la République ou au tribunal d’instance.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Ludo 16 mai 2017 - 19 h 46 min

    Passez tous sous Ubuntu ( Linux simplifié ) Pour surfer sur le net : mails, vidéos, musiques, graver, faire ces comptes jouer sur facebook et bien plus encore….

    C’est totalement gratuit et sans virus ni mouchards.

    Depuis 2008 je suis tranquille.