Augmentation du prix du tabac en Janvier 2015 ?

Après notre article au sujet du paquet de cigarettes neutres, nous avons décidé de nous attarder sur la probable augmentation du prix du tabac en janvier 2015.

Invitée sur RMC, la ministre de la Santé a annoncé une « probable hausse du prix des cigarettes » au début de la prochaine année. Bien que Madame Marisol Touraine ait émis une réserve en indiquant à la radio que la hausse n’était pas encore « décidée », les fumeurs peuvent une nouvelle fois craindre une élévation des tarifs.

augmentation du tabac

Le prix du tabac devrait encore augmenter en janvier 2015

Vers une nouvelle augmentation du prix du tabac début 2015 ?

 

Les marchands de tabac n’ont pas forcément le sourire en ce moment, les fumeurs non plus d’ailleurs. Après l’annonce de la prochaine mise en place du paquet de cigarettes neutre, le gouvernement, par la voix de Marisol Touraine, prévoit une éventuelle hausse des prix du paquet de cigarettes. Si rien n’est encore sûr, les dernières augmentations subies n’ont rien de bien encourageant pour les vendeurs et consommateurs.

Après les hausses d’octobre 2012 (+40 centimes), de juillet 2013 (+20 centimes) ou encore de janvier 2014 (+50 centimes), le Journal Officiel publiera peut-être prochainement un arrêté qui rendra effective l’annonce de la ministre de la Santé.

Il nous est cependant encore impossible de révéler le montant de cette future augmentation puisqu’elle n’a toujours pas été communiquée.

Vers des mesures anti-tabac de plus en plus restrictives ?

Alors que le paquet de Marlboro est aujourd’hui vendu au prix de 7€ et que pour acquérir le paquet moins cher du marché il est nécessaire de débourser 6,50€, les fumeurs et les marchands de tabac peuvent se sentir léser. Car les augmentations de prix ne sont pas les seules mesures anti-tabac.

En effet, il est déjà interdit de fumer dans les lieux publics, les bars, cafés et restaurants (en dehors des espaces fumeurs toujours situés en extérieur). Et cette interdiction pourrait même s’étendre à la cigarette électronique, et éventuellement jusqu’à bord des véhicules avec des enfants.

Il faut bien évidemment relativiser, car ces mesures anti-tabac sont surtout des décisions en faveur de la santé publique. Personne ne peut effectivement nier les effets néfastes de la consommation de ce produit sur la santé. Cependant, il s’agit là d’une liberté individuelle qui devient de plus en plus restreinte. On peut presque parler de « censure économique » d’un produit nocif et pourtant légal.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. bounty1342 28 septembre 2014 - 19 h 03 min

    Une petite correction : « dans les lieux publiques » -> « dans les lieux publics »