Attention aux litières pour chat dangereuses pour la santé ?

Cette annonce devrait intéresser tous les propriétaires d’un ou plusieurs chats. La litière de leurs compagnons à 4 pattes préférés, serait dangereuse pour la santé car elle pourrait déclencher ou aggraver des pathologies inflammatoires importantes. La cause principale serait la présence de particules fines selon une étude à prendre avec des pincettes ?

litière chat dangereuse

Certaines litières pour chat contiendraient des particules fines ?

Une étude du laboratoire d’analyse minéralogique du centre hospitalier Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon, a montré que certaines litières comportaient un taux important de particules fines PM10 dû à une présence d’argile et de silice. Ces particules sont particulièrement dangereuses pour la santé, on les trouve surtout dans les grandes villes notamment au niveau des feux rouges et sont provoquées par la pollution émise par les voitures.

  • Il faut savoir qu’elles ne doivent pas excéder 100 microgrammes par mètre cube et dans certaines litières, elles peuvent atteindre jusqu’à 20 000 microgrammes. Celles concernées sont les litières minérales et agglomérantes.

Pour éviter les désagréments de ces particules fines, il faut acheter une litière végétale sur internet, dans une animalerie ou chez un vétérinaire. L’odeur dégagée par celle-ci est meilleure, elle tiens plus longtemps et en plus elle est biodégradable. Toutefois, si vous souhaitez conserver votre litière habituelle, voici quelques conseils qu’il faut appliquer :

  • 1/ Protégez votre visage, c’est-à-dire couvrez-vous bien le nez et la bouche lorsque vous la changerez.
  • 2/ Placez votre litière dans un bac fermé ou alors dans une pièce à l’écart.
  • 3/ Et si possible, changez-la dans votre jardin ou devant une fenêtre, le principal c’est la ventilation.

Cette étude qui demande a être démontré, s’est basée sur le cas d’une patiente souffrant de sarcoïdose (maladie inflammatoire pulmonaire touchant en général les poumons), qui manipulait de la litière pour chat.

Source : Le Progrès

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !