Attention à l’arnaque du contrôle technique de complaisance

Une nouvelle pratique frauduleuse fait de plus en plus parler d’elle, le contrôle technique de complaisance. Pour les vendeurs, une façon de réduire les frais, mais pour les acheteurs une prise de risques qui peut s’avérer très dangereuse.

arnaque controle technique

Une arnaque plutôt répandue

Le contrôle technique de complaisance est un procédé illégal visant à produire un certificat frauduleux après le contrôle « arrangé » d’un véhicule d’occasion prévu à la vente. En clair, un contrôle technique vierge est établi pour une voiture d’occasion, alors que celle-ci affiche en réalité plusieurs problèmes à corriger.

Le délit est considéré comme grave à la fois pour le revendeur, mais aussi pour le contrôleur responsable au pénale comme au civile de la rédaction d’un procès verbal considéré comme faux et enfin, pour l’acheteur dont la sécurité peut être mise en jeu.

Une contre-visite nécessaire

Récemment, une mère de famille en a fait l’amère expérience après avoir acheté un véhicule d’occasion sur Leboncoin. Au bout de quelques kilomètres seulement, plusieurs bruits suspects lui mettent la puce à l’oreille. L’acheteuse se décide à faire réaliser une contre-visite de la Peugoet 2006 de 1999 qu’elle vient de payer 1 000€.

Quelle n’est pas sa surprise lorsque 13 problèmes de sécurité dont une « détérioration importante du flexible de frein », « déformation ou coupure profonde sur un pneu » et une « déformation importante sur le train avant » sont découverts. Selon le Midi Libre, le premier centre de contrôle accuserait le second de « charger la mule ». La cliente elle vient de porter plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

Comment faire pour se protéger de ce type de fraude ?

Au moment de l’achat d’un véhicule d’occasion de plus de 4 ans, quel que soit le revendeur particulier ou professionnel, celui-ci doit vous remettre un certificat de contrôle technique établi dans un centre agréée et datant de moins de 6 mois. De plus, n’hésitez pas à demander au vendeur de vous laisser essayer le véhicule, ainsi bruits suspect ou comportements dangereux vous apparaîtront plus facilement.

Enfin notez bien qu’il existe plusieurs astuces pour payer votre contrôle technique moins cher, la sécurité avant tout !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !