Télédéclaration des impôts : les français l’apprécient

Vous le savez sans doute, depuis un certain nombre d’années vous avez la possibilité de télédéclarer vos revenus chaque année à l’administration fiscale. Bien que la déclaration papier cours toujours et que celle-ci soit toujours largement utilisée, la déclaration en ligne gagne chaque année du terrain auprès des contribuables français.

 

hausse des teledeclarations en france

84% des français favorables à la possibilité de déclarer leurs revenus en ligne

 

C’est par le biais d’un sondage Odoxa pour le Syntec numérique et le Parisien/Aujourd’hui en France réalisé les 16 et 17 Avril derniers que l’on apprend que 84% des français seraient favorables à la télédéclaration de leur feuille d’impôts sur le revenu.

En effet, parmi d’autre service en ligne comme le fait de pouvoir estimer le montant de ses impôts par anticipation chaque année, la télédéclaration est l’un des plus plébiscité. On relève notamment, (selon Bercy) le chiffre de 12.8 millions de télédéclarations en 2012 passé à 14 millions en 2014. Il se pourrait d’ailleurs que cette constante évolution ne rende un jour la déclaration de revenus en ligne obligatoire pour tous les contribuables imposables.

 

  • Gain de temps, économie de papier et diminution des complications administratives ne sont pas les seuls avantages de la déclaration en ligne. La date butoir avant laquelle vous devez avoir communiqué vos ressources à l’État est rallongée. Si les déclarations papier doivent être déposées en boites aux lettres avant le 19 Mai minuit, les déclaration en ligne elles, à faire via le site impots.gouv.fr ont jusqu’à une date comprise entre le 26 Mai et le 9 Juin en fonction de votre département d’habitation, pour être saisies.

 

Quoi qu’il en soit, et toujours selon l’étude Odoxa : 46% des français estiment que la déclaration en ligne est une très bonne chose, 38% plutôt une bonne chose. De même 93% la jugent moderne, 87% écologique et 85% moins coûteuse pour la collectivité.

À noter toutefois que 38% des 1 003 personnes interrogées pour ce sondage ne comptent pas déclarer en ligne en 2015 car elles n’ont pas confiance et ne souhaitent pas que ce type d’informations passe par la toile.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !