La redevance TV bientôt appliquée aux tablettes et ordinateurs ?

François Hollande vient de faire part au CSA de mesures à mettre en place pour rendre « plus large et plus juste » la répartition du financement de l’audiovisuel public. Il a avancé l’idée d’inclure éventuellement les ordinateurs et les tablettes dans la redevance télé.

revedance tv tablette ordinateur

Les ordinateurs et tablettes bientôt inclus dans la redevance télé ?

L’augmentation de la redevance télé pour financer France Télévisions ?

 

Le chef de l’État s’est donc rendu devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour donner son avis au sujet des « autres instruments » avec lesquels on peut « regarder les chaînes du service public » sans avoir à payer de taxe.

En effet, le président n’a pas tort. Avec le développement des cartes TV intégrées aux ordinateurs ou encore aux tablettes, il est possible de regarder la télévision sur son appareil High-Tech. La volonté de les inclure dans la redevance télé dont une nouvelle augmentation de 3€ est prévue pour 2015, entre donc dans le cadre d’un ajustement, d’une mise à niveau égale des taxes payées par les contribuables s’acquittant de la taxe d’habitation.

Certaines personnes regardent effectivement France Télévision sans payer la redevance télé, tout simplement parce qu’ils utilisent autres chose qu’un poste de télé, et que cela n’a toujours pas été légiféré.

En parallèle de cette annonce et potentielle mesure d’ajustement, l’Etat envisage de baisser les subventions attribuées au service public. On parle d’un budget qui passera de 208 millions d’euro en 2015 à 29 millions en 2017. Il n’est donc pas étonnant qu’un projet, tel que l’inclusion des ordinateurs et des tablettes dans la redevance TV, soit soutenu par les acteurs du service public, à commencer par Radio France, France Télévisions et Arte.

Dans le cas où l’intégration des ordinateurs et des tablettes ne seraient pas possible, on évoque déjà une autre solution pour ce financement. En effet, le retour de la publicité après 20 heures pour réduire le manque à gagner de France Télévisions.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !