Taux CSG 2015 : augmentation de 3,8% pour 460 000 retraités

Le gouvernement entame de plus en plus de mesures en ce moment. Après celles concernant les droits rechargeables des chômeurs, c’est donc la Contribution sociale généralisée (CSG) qui connaîtra quelques modifications à partir de 2015.

A compter de cette année-là, les taux de la CSG changeront pour les retraités et les autres personnes regardées par cette réforme. Ce projet de loi entrant dans le cadre de la restructuration du budget de la Sécurité Sociale concernera pas moins d’un million de contribuables.

augmentation CSG 2015

Une augmentation de la CSG pour 460 000 retraité pour 2015

Augmentation du taux de la CSG pour 460 000 retraités

 

Les 460 000 retraités qui bénéficient actuellement d’un taux de 3,8% devront donc prochainement s’acquitter du taux normal, soit 6,6%. Cette mesure a été décidée par les ministères des Finances et des Affaires sociales avec le souci de rendre cette participation citoyenne « plus équitable ».

Cela signifie donc que les personnes à la retraite détiendront dorénavant une responsabilité plus importante au regard de la société française. Cela permettra de faire du calcul de la CSG sur « les revenus de remplacement » un calcul plus juste. Car dans le même temps, 700 000 contribuables jouiront d’une réduction du taux de leur fiscalité.

 

Réduction du taux de la CGS pour 700 000 contribuables

 

Pour le paiement des impôts 2014, 700 000 contribuables pourront donc calculer le montant de leur imposition avec un taux plus bas qu’auparavant. Grâce à cela, la pression fiscale sur les foyers les plus démunis sera bien moins importante.

En effet, si l’on s’en tient aux critères de réduction d’impôt encore d’actualité en 2014, certains revenus élevés bénéficient de réductions, qui paraissent un peu inégales au regard des revenus les plus modestes qui doivent, quant à eux, payer leurs impôts sans l’aide d’une remise fiscale.

 

Les recettes de la CSG ne seraient pas affectées

 

Le gouvernement ne prévoit aucune répercussion sur le montant des recettes engrangées par le paiement de la CSG par les contribuables. De plus, cette mesure va permettre d’éviter les modifications annuelles rencontrées par certains ménages qui voient parfois leur taux changer d’une année à l’autre.

 

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !