Comment soulager les piqûres d’orties facilement et rapidement

L’été, en cueillant un bouquet de fleurs ou en vous aventurant dans les sous-bois à l’occasion d’une balade ombragée, il vous est sans doute déjà arrivé de vous faire piquer les chevilles, les mollets ou les bras par une ortie.

Bénigne mais assez brûlante, la piqûre de cette plante peut mettre plusieurs jours à s’apaiser surtout si les poils urticants sont nombreux à la surface de la peau. Afin de ne plus jamais en subir les démangeaisons, découvrez comment soulager une piqûre d’ortie sans tarder.

comment soulager une piqure ortie

Piqûre d’ortie, les premiers gestes qui soulagent

Chez l’ortie, ce sont les feuilles qui piquent à cause de minuscules poils contenant des substances urticantes auxquelles la peau réagit fortement par des picotements, une sensation de brûlure et de petits boutons pouvant se transformer en cloques.

Ces sensations désagréables peuvent perdurer de quelques minutes à plusieurs jours, toutefois au delà de 24h, pensez à prendre l’avis d’un médecin.

Rincez la zone avant toute chose

Le premier réflexe à avoir en cas de piqûre d’ortie est de rincer l’endroit à l’eau claire. Utilisez le robinet si vous êtes chez vous, ou une bouteille si vous en avez une et que vous êtes en balade. Tamponnez ensuite avec un tissu propre, le froid et l’eau aideront à faire partir les poils accrochés à votre peau.

Mais surtout ne frottez pas, en pensant accélérer le processus vous risqueriez d’étendre la zone irritée et d’avoir encore plus mal.

Ensuite, si vous avez du scotch sous la main, appliquez-en quelques bandes sur la zone piquée puis retirez-les doucement, cela devrait suffire à enlever un maximum de poils.

1 – Anti-histaminiques

Si la piqûre est importante ou la zone très entendue, prenez conseil auprès de votre pharmacien et appliquez une crème à base isothipendyl ou d’hydrocortisone sans frotter trois fois par jour. Vous pourrez également prendre un comprimé anti-histaminique par voie orale le soir le soir avant le couché.

2 – Traitements homéopathiques

traitement homeopathique ortie

Comme pour beaucoup d’autres maux simples, l’homéopathie peut vous apporter un soulagement durable en cas de fortes envie de vous gratter ; Ledum Palustre 9 CH et Tarentula cubensis 9 CH, 5 granules 3 fois par jour pendant 2 à 4 jours en cas de douleur.

Pour l’envie de vous gratter utilisez plutôt Apis Mellifica 15 CH, 5 3 fois par jour en intervalle court, puis 3 fois par jour jusqu’à disparition.

3 – Des plantes pour contrer les effets de l’ortie

Le plantain est anti-inflammatoire et anti-allergique de plus, vous en trouverez souvent près des plants d’ortie. Il suffit de presser quelques feuilles et d’appliquer le jus sur votre peau sans rincer avant plusieurs heures. Vous pouvez procéder de même avec l’oseille.

L’aloe vera et son gel bien connu seront également ici d’un grand secours. Il est à appliquer trois fois par jour.

Le lierre terrestre, également très courant en France, peut lui aussi être frictionné sur les zones touchées. Ses propriétés anti-bactériennes vous permettront de passer au-dessus des démangeaisons.

Enfin, la menthe fraîche malaxée entre vos mains, offre elle aussi grâce au liquide qui peut en être extrait, la possibilité de calmer les rougeurs et les inflammations.

4 – Les huiles essentielles

On retrouve ici encore l’huile essentielle de lavande. Cicatrisante et anti-sceptique elle est à mélanger à raison de deux gouttes dans une huile végétale comme l’amande douce ou l’olive.

On peut également penser à la camomille matricaire qui offre les mêmes bénéfices pour la même utilisation.

5 – Le bicarbonate de soude en pâte

Il faut pour la réaliser, mélanger 2 à 3 cuillère de bicarbonate avec 100 ml d’eau. Appliquez ensuite la pâte sur la zone touchée et laisser sécher. Ensuite rincez et vous constaterez que la sensation de piqûre a disparu.

À noter que le bicarbonate de soude possède mille vertus insoupçonnées pour le corps et la maison, découvrez-les !

6 – Tamponnez du vinaigre

Parce qu’il modifie le pH de la peau, le vinaigre tamponné à l’aide d’un coton ou d’un linge propre, permet de faire disparaître rapidement la brûlure de l’ortie.

7 – Frottez un oignon

oignons pour calmer piqures ortie

Une astuce maintes fois éprouvée est celle de l’oignon. Aussi pour qu’elle soit pleinement efficace, coupez un oignon en deux et frottez-le directement sur les piqûres. Vous serez rapidement soulagé même si la zone piquée est grande.

8 – Appliquez de la terre

Quand vous n’avez rien d’autre à utiliser, un peu de terre mêlée à votre salive vous soulagera en attendant de pouvoir faire mieux. Recouvrez ainsi toute la piqûre et laissez sécher. Par contre, à aucun moment votre bouche ne doit entrer en contact avec l’endroit irrité.

Voilà pour nos astuces contre les piqûres d’ortie, en avez-vous d’autres ? N’hésitez pas à nous les partager !

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !