Augmentation : Le forfait hospitalier passera de 18 à 20€ en 2018

Dès l’an prochain le forfait hospitalier augmentera de deux euros pour passer de 18 à 20€ par patient et par jour au titre du restant à charge. Cette augmentation devrait à la fois rapporter un peu plus de 100 millions d’euros aux établissements de santé français, mais dans le même temps demander un effort supplémentaire aux malades, que leurs dépenses soient prises en charge ou non par une assurance santé complémentaire.

augmentation forfait hospitalier

+2€ par patient et par jour au 1er janvier 2018

Il n’avait plus augmenté depuis le 1er janvier 2010, or le forfait hospitalier s’apprête à passer de 18 à 20€ par jour dès le 1er janvier prochain.

La somme correspond à la partie des dépenses engagées par un patient qui n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale mais est automatiquement facturée pour tout séjour supérieur à 24h dans les établissements publics, comme dans les établissements privés.

Son augmentation permettra non seulement aux établissements d’engranger un peu plus de 100 millions d’euros supplémentaires chaque année, mais également à l’Assurance Maladie de faire des économies. Le projet de loi de financement pour 2018 prévoit en effet que celles-ci se chiffrent à 5,5 milliards d’euros.

Si les mutuelles peuvent prendre en charge le forfait hospitalier, il est nécessaire de vous reporter à votre propre contrat pour en savoir plus.

Toutefois, les 4 millions de Français qui ne possèdent pas d’assurance maladie seront les premiers concernés par cette augmentation qui impactera directement leur portefeuille.

Cela dit, plusieurs compagnies d’assurance ont d’ores et déjà fait savoir que cette élévation des remboursements ferait inexorablement augmenter les cotisations de leurs adhérents.

Finalement, seuls les bénéficiaires de la CMU-C la couverture maladie universelle et complémentaire, de l’AME l’aide médicale d’État, les femmes enceintes ou encore les nouveaux-nés ne sont pas concernés par cette évolution dans la mesure où leurs parcours de soin sont pris en charge à 100%.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !