L’Assurance Maladie part à la chasse aux arrêts de travail trop longs

Alors que l’Etat cherche toujours de nouveaux moyens de faire des économies, c’est du côté de l’Assurance-maladie que les yeux se portent actuellement. En cause, des arrêts maladie trop longs qui coûtent chers.

La durée des arrêts maladie revue à la baisse ?

Assurance-maladie : moins de bénéficiaires mais plus de jours indemnisés

 

Si l’Assurance-maladie est souvent perçue comme un véritable gouffre financier, l’Etat semble aujourd’hui prêt à endiguer ce phénomène.

En effet, quelques semaines seulement après que le Régime Social des Indépendants (RSI) ait annoncé que certains autoentrepreneurs ne pourront plus bénéficier de congés payés en raison de leur trop faible chiffre d’affaires, c’est au tour de l’Assurance-maladie de vouloir changer les règles du jeu.

Alors que les dix premiers mois de 2014 ont vu le recul du nombre de bénéficiaires de l’Assurance-maladie mais aussi une hausse des jours indemnisés, c’est bien la durée des arrêts maladie qui pose problème.

Pour lutter contre les arrêts maladie trop longs, deux solutions seraient envisagées et devraient être testées localement dans un premier temps :

  • 1. Identifier les médecins trop conciliants prescrivant de longs arrêts non justifiés, les rappeler à l’ordre et même leur proposer un accompagnement si besoin.
  • 2. Prévenir la désinsertion professionnelle en facilitant la reprise d’activité mais aussi les liens entre le médecin traitant et la médecine du travail.

Les économies réalisées pourraient en effet être colossales puisque l’on estime à 33 millions d’euros l’économie tirée par une baisse d’un jour de la durée des indemnités journalières pour les arrêts longs.

A savoir :

  • Les arrêts d’une durée de moins de 30 jours = 76% des cas.
  • Les arrêts d’un à six mois = 19% des cas.
  • Les arrêts de plus de six mois ne représentent que 5% des cas.
  • Les arrêts de travail ont pour cause des troubles musculo-squelettiques et des troubles mentaux (burn-out) dans 55% des cas.
Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. citoyens 4 juin 2015 - 14 h 08 min

    On devrait aussi reduire le train de vie de tous ses hommes politique on ferait des economies !!! Et baisser le nombre de ses hommes politiques qui ont la belle vie !!!