Taxe d’habitation : Date limite de règlement fixée au 15 novembre

La fin de l’année approche et comme bien souvent il est temps pour une grande partie des Français, de régler ses impôts. Dans les tous prochains jours c’est au tour de la taxe d’habitation considérée comme un véritable « ruine budget » par de nombreux foyers. Si vous ne vous vous en êtes pas encore acquitté, notez bien que la date limite de paiement est fixée au 15 novembre avec 5 jours supplémentaires si vous passez par internet.

date taxe habitation

Cinq jours supplémentaires pour payer en ligne

Si ce n’est pas encore fait, ouvrez vos agendas à la date du mercredi 15 novembre prochain, il s’agit du dernier jour pour vous acquitter de votre taxe d’habitation cette année. L’échéance est repoussée de cinq jours, soit jusqu’au lundi 20 novembre si vous payez par internet.

Perçue comme trop souvent injustifiée et fréquemment mal comprise des Français, la taxe d’habitation à toutes les raisons d’avoir mauvaise presse puisque sur les dix dernières années, l’impôt a augmenté en moyenne de 55%. Une hausse particulièrement importante dans les agglomérations du Nord du pays où elle avoisine les 30 à 40%.

Ainsi les retraités seraient particulièrement impactés au point que certains seraient contraint de revoir leurs dépenses de loisirs et même de santé à la baisse, afin de pouvoir s’en acquitter.

Suppression pour 80% des foyers français

En effet, la taxe d’habitation représente un revenu important pour les communes avec un total de 22 milliards d’euros collectés à ce titre en 2016. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir son taux augmenter.

Malgré tout, comme le président Emmanuel Macron l’avait annoncé durant sa campagne, une exonération pour 80% des foyers contribuables de France, sera mise en place prochainement au rythme d’un tiers en 2018, un second tiers en 2019, puis le troisième l’année suivante. La taxe d’habitation devrait donc avoir disparu pour une majorité de Français en 2020.

Ainsi s’il vous faut encore cette année penser à payer en temps et en heure votre impôt, vous pourriez bientôt en être dispensé à la plus grande crainte des collectivités qui, si elles devraient voir leur manque à gagner compensé, restent inquiètes du sort qui leur est réservé.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !