Recyclage : En France seules 6% des matières plastiques sont effectivement réutilisées chaque année

Malgré un discours ambiant très « vert » et une volonté avérée de faire mieux en matière de recyclage, la réalité est qu’en France seuls 6% des déchets plastiques collectés sont effectivement recyclés. Pourquoi un tel écart entre les annonces officielles, les besoins pour l’environnement et la réalité du terrain ? Le fait est que recycler le plastique n’est pas si simple en dépit de l’urgence de moins polluer notre planète.

recyclage

Des objets en plastique pas toujours simples à recycler

Récemment, dans le cadre de la future feuille de route pour l’économie circulaire, Nicolas Hulot annonçait son intention de porter le taux de plastique recyclé à 100% dès 2025. Pourtant pour le moment, il ne dépasse pas 6% et même 3% seulement en dehors des bouteilles et autres flacons.

Pourquoi un tel écart alors que l’environnement devrait être une priorité pour les générations actuelles ? Parce que bien que le tri sélectif soit en vigueur presque partout et même dans nos poubelles personnelles, de nombreux objets faits de plastique ne peuvent pas encore être recyclés.

C’est le cas notamment des barquettes de viande, pots de yaourt, paquets de chips, paquets et dosettes individuelles de café, jouets en PVC, couches jetables… La liste est longue, d’autant qu’il revient également souvent moins cher de produire la matière que de le recycler.

Également, 60 millions de Consommateurs nous apprend que des milliers d’autres produits tels que les équipements de jardin ou encore certaines parties d’outils et d’accessoires de sport, ne font l’objet d’aucune consigne. Ils sont alors le plus souvent enfouis ou conduits à l’incinérateur.

C’est pourquoi même si le tri reste indispensable, il est important dès l’achat de penser au devenir des objets. Les produits durables porteurs notamment de l’écolabel européen, sont à favoriser. De même les marques faisant appel à l’écoconception peuvent apporter une certaine garantie aux consommateurs.

Ne pas confondre le logo Point Vert et le symbole Triman

Bien entendu le geste le plus évident reste encore de bannir le plastique de nos vies. C’est pourtant loin d’être évident tant il est partout présent.

Au quotidien le logo Point Vert vous interpelle avec son « Pensez au tri ! ». Il indique que le fabricant contribue financièrement au fonctionnement de l’organisme national chargé de promouvoir le tri et le recyclage (Citeo). Parfois accompagné de consignes de tri il ne garantit en rien le taux de recyclabilité de l’emballage sur lequel il est imprimé.

Au contraire, le symbole Triman est officiel et  garantit que l’emballage est recyclable au moins en partie. En vert il mentionne les parties qui peuvent être réutilisées, et en noir celles qui doivent être jetées avec les ordures ménagères.

Bientôt le retour de la consigne ?

Une mesure en faveur du rétablissement de la consigne pour les bouteilles en plastique pourrait également être annoncée par le ministère de la Transition Écologique d’ici à la fin du mois de mars. Disparu au début des années 90 ce système pourrait faire sa réapparition par l’installation de bacs de récupération notamment à l’entrée des supermarchés.

Une caution de 10 à 25 centimes serait alors appliquée à l’achat puis restituée en l’échange d’un contenant vide. Une bonne idée qui certes concerne une fois de plus uniquement le recyclage des bouteilles plastique, mais n’est pour autant pas inutile.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !