Confinement : un délai de 3 mois autorisé pour le contrôle technique

Le confinement nécessaire pour freiner la propagation du Coronavirus met la France au ralenti : beaucoup de personnes travaillent de chez elles, tandis que d’autres sont en situation de chômage technique. Les rendez-vous en tout genre sont remis à plus tard dès lors qu’ils ne sont pas essentiels, et certains peuvent se poser la question du contrôle technique automobile. Si vous deviez faire le vôtre, rassurez-vous : le gouvernement a mis en place un délai supplémentaire de trois mois.

3 mois supplémentaires pour le contrôle technique des véhicules légers

3 mois de plus pour le contrôle technique et les contre-visites

Face à cette situation particulière que nous n’avons jamais connue, le Gouvernement prend des initiatives inédites afin de traverser la crise sanitaire du Coronavirus. Parmi elles, on trouve une nouvelle disposition relative au contrôle technique des véhicules.

Concrètement, afin de garantir à tous de rouler en sécurité, l’État autorise les centres de contrôle technique à poursuivre leur activité. Ces derniers ont donc le droit de rester ouverts pendant le confinement, mais les automobilistes ne peuvent pas forcément se déplacer pour s’y rendre.

Ainsi, le ministère de la Transition écologique et solidaire a annoncé qu’un délai de tolérance de 3 mois allait entrer en vigueur. Si vous deviez passer votre voiture au contrôle technique maintenant, vous avez donc trois mois de plus pour y aller, et vous ne risquez pas d’amende si vous continuez à rouler.

Précisant que la règle s’applique aux véhicules légers, le gouvernement a également souhaité ajouter que cette tolérance fonctionnait aussi pour les contre-visites. En revanche, il ne souhaite pas accorder cette faveur aux poids lourds.

En effet, les autorités considèrent que ces véhicules ont une importance particulière : ils permettent d’approvisionner les commerces ou même de transporter des personnes, par exemple. Ainsi, pour eux, le délai maximal sera de 15 jours seulement. Les propriétaires de véhicules de ce type peuvent se rendre sur le site web de Bison Futé afin de connaître les centres de contrôle technique habilités à vérifier les camions et autres bus.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !