Masques : Carrefour, Intermarché et Système U en vendront à prix coûtant dès le 4 mai

La perspective du déconfinement s’accompagne de nouvelles habitudes pour les Français : dans de nombreuses circonstances, pour se protéger et surtout pour protéger les autres, ils vont devoir porter des masques. À l’heure actuelle, beaucoup n’ont toujours pas réussi à s’en procurer. Mais cela devrait changer car, à partir du lundi 4 mai, plusieurs géants de la grande distribution promettent d’en vendre à prix coûtant. Où s’en procurer et à quel prix ?

Des masques à prix coûtant bientôt vendus en grande distribution

Des masques autour de 2 €, pour lesquels des réservations seront parfois nécessaires

Aujourd’hui encore, il est difficile de trouver des masques grand public : les pharmacies et bureaux de tabac sont autorisés à en vendre, mais ils n’ont pas toujours été livrés. Et ceux qui ont eu des masques ont bien souvent tout écoulé très vite, d’où la difficulté pour les particuliers de s’équiper.

Afin de rendre les masques toujours plus accessibles, plusieurs acteurs de la distribution ont précisé qu’ils en vendraient dans leurs supermarchés et hypermarchés dès le lundi 4 mai 2020. Du côté de Système U, par exemple, le patron a communiqué sur l’arrivé en rayons de masques chirurgicaux dès le 4 mai, suivie de masques en tissu plus tard, tous estampillés du logo « filtration garantie » obligatoire pour identifier les masques grand public.

Le Gouvernement n’a pas plafonné les tarifs de vente, notamment pour éviter d’empêcher l’innovation. Toutefois, il affirme qu’il va être attentif et qu’il va veiller au contrôle des abus. À ce titre, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État à l’Économie, a précisé qu’elle collaborait avec la grande distribution pour vendre des masques à un « prix compétitif pour les familles à petit budget ».

Toujours d’après les informations du patron de Système U interrogé par BFM TV, les masques devraient être vendus entre 2 et 3 €. Chez Carrefour aussi, les masques devraient arriver à compter du 4 mai, mais le groupe ne précise pas si ce seront des modèles jetables ou réutilisables. Il ajoute également que les masques seront vendus à prix coûtant, moins de 2 € pièce.

Le groupe des Mousquetaires va lui aussi proposer des masques, dans ses enseignes Intermarché et Netto. Ici aussi, les masques chirurgicaux arriveront d’abord (100 millions vendus à prix coûtant), avant les masques textiles lavables.

Tous ces masques proposés par les magasins Intermarché et Netto ne seront pas mis en rayon. À partir d’aujourd’hui mercredi 29 avril, les clients porteurs d’une carte de fidélité vont recevoir un e-mail pour leur demander s’ils veulent en acheter un ou pas. S’ils répondent positivement, ils obtiendront un bon de réservation à usage unique. Avec, ils pourront aller chercher dans leur magasin habituel une boîte de 50 masques chirurgicaux. Tous les autres clients pourront réserver une boîte de masques à partir du 4 mai sur les sites d’Intermarché et de Netto.

Ailleurs sur le web
Vos réactions sur cet article !
  1. Girard 29 avril 2020 - 19 h 45 min

    Je veux bien commande des masques

  2. Lastrajoli 30 avril 2020 - 17 h 15 min

    Très intéressée par les boites de masques de 50, cliente à Intermarché de Choisy le roi, comment faire pour une réservation toujours pas de mail.

  3. Casper 2 mai 2020 - 4 h 40 min

    « …vendus entre 2 et 3 €. ..?? » C’est cher !! Vous pouvez vous les garder vos masque-arnaques !! On nous prend pour des idiots !!